Magazine n° 114 – Septembre 2020

CAUSETTE 114 1000
@Marie Rouge pour Causette

ÉDITO

Pendant deux mois, nous nous y sommes agrippé·es comme à une bouée au milieu de l’océan. Nous avons caressé leurs pages rugueuses avec émotion, comme si nous retrouvions la peau d’un·e amant·e perdu·e. Nous nous sommes délecté·es, en plongeant notre nez dedans, de leur odeur de vieux greniers. Jamais nous n’avions autant mesuré leur pouvoir consolatoire. La potentielle puissance de ces simples lettres apposées sur du papier blanc, qui, mises bout à bout, forment des mots qui forment des phrases qui nous emmènent ailleurs. Si loin, parfois. Quand il n’y a plus de terrasses, plus d’ami·es à serrer dans ses bras, plus de vieux parents à embrasser, plus de collègues avec qui rigoler à la machine à café, on le sait désormais, il reste les livres. Une sacrée valeur sûre. 
Certain·es ont renoué avec leurs vieux classiques, à la recherche du temps perdu. D’autres ont affûté leurs armes militantes, histoire de ne pas perdre de vue la puissance invaincue des femmes. D’autres encore ont replongé dans leurs vieilles BD, histoire de se Bretécher la tronche jusqu’au trognon, enfermé·es à double tour dans les toilettes, comme au bon vieux temps. Et de retrouver, l’espace d’un instant, un (tout petit) espace à soi. 
En mars, les librairies ont fermé, et c’est un monde qui s’est effondré. Rebattant les cartes de la notion même d’indispensabilité. Ça ne va pas bien, non, de nous enlever ainsi le livre de la bouche ! De quoi allait-​on se nourrir ? 
Alors voilà, quelques mois plus tard, avec ses traditionnels cinq cents et quelques livres, bel et bien au rendez-​vous, cette rentrée littéraire 2020 a une saveur toute particulière. Parce que le secteur du livre, à l’instar de tant d’autres, en a bavé des ronds de chapeau, parce que les écrivain·es nous ont manqué. 
Parce que sans imaginaire, sans histoires, sans aventures, sans mots, la vie est quand même beaucoup moins savoureuse, nous avons voulu célébrer les livres dans nos pages. 
Et puis comme ça, si jamais Manu nous reconfine, vous saurez quoi consommer sous la couette. Et y en a de la bonne !

Extraits du numéro
114 jonathan cothen guillaume belveze

Jonathan Cohen nous raconte sa grossesse

En cette rentrée, attendez-​vous à voir Jonathan Cohen partout. Et notamment dans un film ovni sur la parentalité : Énorme, de Sophie Letourneur. L’occasion de parler grossesse, accouchement et filiation avec l’acteur devenu, depuis, père d’une petite fille.
Lire l’article
114 quiches ciel post covid ava air

Taïwan : cet avion qui fait des ronds dans l’air

À l’heure où le ciel post-​Covid tourne au ralenti, la tendance est au tourisme plus propre, dans une volonté de voyager moins mais mieux. Pourtant, plusieurs compagnies usent et rivalisent de non-​sens pour compenser la crise du marché aérien et combler la frustration de ses client·es bloqué·es par la fermeture…
Lire l’article
114 quiches pole emploi pascal gros pour causette

Pôle emploi garde ses distances avec les chômeur·euses

En plein cœur de l’été, la chaîne YouTube de Pôle Emploi a fait le buzz avec un nouveau programme baptisé L’Émission. Le principe : une demi-​heure de micro-​trottoir, de vrai-​faux et d’interview plateau d’un membre de la direction pour vanter l’ensemble des services à distance de l’opérateur public de l’emploi. « S’actualiser,…
Lire l’article
114 quiches society dupont de ligonnes capture ecran twitter

XDDL, l’homme le plus recherché de France

Après la ruée dans les kiosques, la chasse aux deux Society estivaux consacrés au fait divers le plus intrigant de France se poursuit sur le site du Bon Coin. À 499 euros les deux numéros, au lieu de 7,80 euros, on a plus de chance de mettre la main sur Xavier Dupont…
Lire l’article
114 conseils crise climatique erik smits

Survivre entre potes

Dans « La Chute de l’empire humain », sorti le 20 août, dix figures de l’écologie confrontent leurs façons de se préparer aux pires heures de la crise climatique. Un paquet de conseils utiles qu’on n’a pas l’habitude de lire.
Lire l’article
114 quiches glace rainbow russie causette

Over the rainbow

Cet été, un groupe de dangereux lobbyistes a fait passer un « message de propagande » contre les « valeurs traditionnelles » russes, ont alerté des membres du parti présidentiel. Et cette menace s’est déployée grâce à un mode de diffusion subliminal très sophistiqué : l’emballage des pots de glace de la marque Rainbow (« arc-​en-​ciel »).…
Lire l’article
114 hqce doudou cigarette capture ecran cadeaux pourris.com

Fumer le doudou

Vous avez du mal à arrêter ? Bien plus réconfortante qu’une blonde, cette peluche de bon goût est à serrer contre vous dans les moments de doute. C’est écrit dessus, mais il est toujours bon de le rappeler : fumer tue et fumer cette peluche tue encore plus vite.
Lire l’article
114 quiches pascal gros pour causette

Fly me… to the nuclear moon

Le projet n’est pas nouveau, mais il vient de connaître un grand coup d’accélérateur. Le 24 juillet, le gouvernement américain a lancé un appel d’offres très officiel au secteur privé des « technologies innovantes » pour concevoir un réacteur nucléaire qui trouvera sa place… sur la Lune. Sous la houlette de la Nasa…
Lire l’article
114 hqce tongues gazon capture ecran cadeaux pourris.com

Quel pied, ce gazon !

Nostalgique des longues soirées d’été au camping ? Ces tongs gazon seront vos indispensables de la rentrée. Plongez vos doigts de pied dans cette pelouse artificielle et profitez de la nature, la vraie. 
Lire l’article
114 hqce eaureka capture ecran h2origine.com

E(a)ureka

Pour réduire nos déchets, la start-​up H2Origine vend de l’eau filtrée et « revitalisée » pour boire et cuisiner, en libre-​service au rayon vrac des magasins d’alimentation. À deux doigts d’inventer l’eau du robinet. 
Lire l’article
114 quiches presse sexiste montage paris match et closer

L’été de la presse sexiste, euh… people

Cet été, les rédacs people ont lâché les vannes de la bêtise en mode « vamos a la playa dans l’open space ». Le 9 juillet, alors que l’actrice américaine Naya Rivera était portée disparue à la suite d’une balade en bateau avec son fils de 4 ans, Public.fr se joignait, à sa manière,…
Lire l’article
114 yaa gyasi peter hurley the vilcek foundation

Les 20 plumes féminines : Yaa Gyasi

Yaa Gyasi s’affirme comme l’une des grandes héritières de Toni Morrison. Révélée en 2017 avec « No Home », elle revient avec « Sublime Royaume », où elle y traite à nouveau des enfants de l’immigration africaine.
Lire l’article
114 cathy yerle mitikafe

Les liens du sang

Rien ne va plus depuis que Lili a réalisé qu’elle avait pris du poids pendant le confinement. En plus, elle accueille ses premières règles.
Lire l’article
Capture d’écran 2020 09 25 à 15.17.59

Les 20 plumes féminines : Francesca Serra

On parlera d’une histoire de millennials, à base d’échanges de Snapchat et de sexe, de mensonges et de vidéos sur les réseaux sociaux. On parlera de quelque chose qui lorgne autant vers l’ultraréalisme social que vers la réflexion sur le droit à[…]
Lire l’article
Partager
Articles liés
Causette 108 couv HD nocode 1000

Magazine n° 108 – Février 2020

Franchement, je suis nostalgique d’une époque où, dans un grand élan de solidarité, on envoyait du riz en Somalie et tout le monde trouvait ça NORMAL. D’une époque où Stevie Wonder, Lionel Richie, Tina Turner et Cindy Lauper * chantaient, avec des...

Causette 102 COUV

Magazine n° 102 – Juillet-​août 2019

C’est une bien triste nouvelle. Après sept années de bons et loyaux services à la nation, Paye ta shnek ferme boutique. Ce Tumblr culte et pionnier en matière de dénonciation du harcèlement de rue et qui s’évertuait à recenser toutes sortes de...

Causette 106 couv

Magazine n° 106 – Décembre 2019

Indiscutablement, il y aura un avant et un après Adèle. C’est étonnant comme, depuis sa prise de parole à couper le souffle, on a envie de l’appeler Adèle, tout court. Comme si, depuis qu’elle avait prononcé ces mots, si importants, son seul prénom...

Couv 105

Magazine n° 105 – Novembre 2019

Elle a été poignardée dans le cœur. Un couteau planté dans le thorax, elle a tenté de descendre les escaliers pour trouver de l’aide. En vain. Elle avait 35 ans et quatre enfants âgés de 2, 4, 9 et 11 ans. À l’heure où nous écrivons ces lignes, le...

Découvrer notre calendrier de l'avent quichesque