Magazine n° 109 – Mars 2020

109 couverture Causette © Marie Rouge
© Marie Rouge pour Causette

ÉDITO

On a beau être au XXIe siècle, le jour (plus très récent…) où j’ai soufflé les 25 bougies de mon gâteau d’anniv à la crème fouettée supplément chantilly orné d’une superbe photo de ma délicieuse petite personne, il a fallu que Tata Ginette me pète le délire en hurlant bien fort devant toute l’assemblée : « Bah alors, ma Causette, elle va coiffer sainte Catheriiiiiiine ? » Moi, j’avais jamais entendu parler de Catoche, mais j’ai vite senti que ça sentait le roussi, cette affaire. Comme tout le monde se tenait les côtes à l’évocation de son prénom, j’ai d’abord pensé que, peut-​être, Catherinette était une sorte de Foresti à son époque. Je vous arrête tout de suite, après une rapide vérif, la môme a eu un destin nettement moins folichon. Née sur les coups de 290 à Alexandrie, en Égypte, Catherine, aussi belle qu’érudite, a refusé un mariage royal, car elle se considérait unie à Dieu. Drôle de kif, vous me direz, mais si c’était son trip, on va pas commencer à juger. Bref. Comme elle a eu l’audace de tenir tête aux philosophes chargés de la convaincre que le christianisme c’était que du bullshit, on a décidé, de façon unilatérale, de la faire déchiqueter sous quatre roues armées de pointes, puis de la décapiter. Et depuis, tadaaaaaa, Catherine est devenue la patronne des célibataires. Ce qui, vraiment, n’est pas du tout chargé en termes d’héritage. Jusqu’à un temps pas si lointain, la tradition voulait donc que, tous les 25 novembre, on coiffe ces « catherinettes », pas foutues de se trouver un mari à 25 ans, de chapeaux ou de rubans verts et jaunes. C’est moi ou on est à deux doigts du bonnet d’âne ? Bizarrement, on n’a jamais vu personne coiffer des « catherinets »… Entre-​temps, je vous la fais brève, on a brûlé deux trois sorcières et ricané en se moquant des vieilles filles à chats. Puis, les années 2000 ont propulsé sur le devant de la scène la célibataire sympa, mais désespérée au point de passer ses soirées à finir des pots de glace en jogging devant de mauvaises comédies romantiques (bisou Bridget !). Grande nouvelle, 2020 voit advenir la fin de cette vision ô combien éculée de la meuf éplorée qui n’a qu’un seul objectif dans la vie : se trouver un mec. La quatrième vague féministe charrie, avec elle, la possibilité d’un célibat choisi et joyeux. Voire libérateur. Il était temps. Catherine doit se frotter les mains.

Tous les articles du numéro
109 quiche 1 start rocket © capture ecranstartrocket.com  e1582190120177

Nuit étoilée sponsorisée

C’est une information qui a refait surface en février dans la presse : depuis plusieurs années, un entrepreneur russe inspiré veut devenir le tout premier publicitaire de l’espace. Vlad Sitnikov planche sur Start Rocket, une start-​up créée pour mettre en orbite autour de la Terre des écrans lumineux publicitaires gigantesques et…
Lire l’article
109 quiche dessin © Camille Besse

L’empire du Milieu fait son cinoche

Dur dur, la vie d’acteur. Alors, ce dimanche soir de janvier, lorsque Julia Hacksaff, une jeune comédienne canadienne, est contactée pour un rôle de figurante, elle accepte sans sourciller. Rémunérée 100 dollars les deux heures, elle doit participer au tournage d’une scène de manif, le lendemain matin, devant le tribunal de…
Lire l’article
109 quiche Turkmenistan © Shutterstock

Capillocratie

Gourbangouly Berdymoukhammedov a des idées très arrêtées en matière de style et exige de l’ensemble de ses concitoyens qu’ils s’y conforment. La dernière fois que nous avions eu des nouvelles du sémillant président du Turkménistan, c’était en 2018, parce qu’il avait banni les Bikinis dans son pays. Un peu avant,…
Lire l’article
rose wand  30338.1528769012

Pierre à feux

Il fallait bien que ça arrive. Du formidable élan général à la déculpabilisation de l’onanisme et de la mode de la lithothérapie est née une fusion. Voici donc Chakrubs, des godemichets en cristaux de pierre médicinaux, dont le but, pour environ 150 euros selon les modèles, est d’« apporter un sens du…
Lire l’article
109 quiche tradwife © capture ecran youtube

Du rétro au rétrograde

Vous vous lassez du féminisme car la lutte pour des droits inaccessibles vous fatigue ? On vous propose un retour aux sources avec la tendance #TradWife, diminutif de traditional wife, « l’épouse traditionnelle » en français. Inspiré des années 1950, le mode de vie de la trad wife consiste, sans grande surprise, à rester…
Lire l’article
patch © capture ecran brain magazine

Bacon con

De l’autre côté du globe, on pense avoir trouvé LE moyen d’agrandir la communauté des mangeurs de poireaux. Les Meat Patch ont été développés par un scientifique américain et sont censés faire croire à votre cerveau que la salade de kale que vous dégustez possède un doux fumet de bacon.…
Lire l’article
109 auiche HQCE eau de vie rillettes © capture ecran actu.fr

Viande à boire

Selon France 3 Pays de la Loire, il s’agit d’une « idée surprenante mais plutôt cohérente ». Un distillateur sarthois, « Géo Trouvetout de la goutte » comme il se définit au micro d’Europe 1, a mis au point une eau-​de-​vie aux rillettes pour rendre grâce au fleuron de la gastronomie mancelle. Ne convient pas aux…
Lire l’article
109 quiche KFC tong © Capture ecran

Le chic du chicken

En partenariat avec Crocs, le spécialiste du sabot en plastique moche, KFC lance une paire à l’imprimé « nuggets », agrémentée d’un « pompon » cuisse de poulet. D’après la chaîne de fast-​food, cette collaboration permettra d’assouvir les « rêves de chaussures de poulet frit » qui animent ses clients. Un pied de nez définitif aux…
Lire l’article
Capture d’écran 2020 02 26 à 15.42.49

Les pépites du 8 mars

C’est bientôt la Journée internationale des droits des femmes et, comme chaque année avec elle, son lot de fausses bonnes idées. Parce que « LA femme » doit soigner son apparence même le jour où elle manifeste pour être considérée comme un être humain à part entière, l’entreprise Beauty Place nous propose…
Lire l’article
109 cuisine © Anne Bouillot pour Causette

La terrine de Beauvoir

Dimanche 8 mars, c’est la journée de « LA » femme. Prenez soin de vous, c’est votre moment, avec cette terrine de saumon à la mousse de betterave.
Lire l’article
109 Cathy Yerle © Marianne Maric

Soirée dégrisée

Quand Fiston m’assène : « Maman, aujourd’hui, c’est la journée de tes droits ! Tu peux tout faire comme nous, les hommes ! », je réalise que j’ai encore du travail.
Lire l’article
Partager
Articles liés
HS11 couveture Causette

20 femmes qui feront 2020

Hors-​série n° 11 – Hiver 2019–2020 ÉDITO À l’aube de cette nouvelle décennie, on peut redouter la fin du monde, mais on peut aussi se réjouir de la fin d’UN monde. Celui du patriarcat triomphant, qui (même s’il a encore de beaux jours devant lui...

couverture causette 116

Magazine n° 116 – Octobre 2020

ÉDITO Comme chaque lundi, le réveil a sonné à 6 heures. Et ça pique. D’habitude, c’est plutôt à cause du petitverre de trop du samedi soir. Pour relâcher la pression de la semaine, elle ne lésinejamais sur le dancefloor avec les copines. Ça défoule...

Causette 106 couv

Magazine n° 106 – Décembre 2019

Indiscutablement, il y aura un avant et un après Adèle. C’est étonnant comme, depuis sa prise de parole à couper le souffle, on a envie de l’appeler Adèle, tout court. Comme si, depuis qu’elle avait prononcé ces mots, si importants, son seul prénom...

HS5 couverture clito

Voyage en Clitorie

Hors-​série n° 5 – Hiver 2016–2017 ÉDITO Si, j’en ai un !Et toi aussi, si je te le dis !Et ce n’est pas ce petit moignon ridicule de 5 millimètres dont tes bouquins de SVT t’ont parlé.Non, non, ça c’est juste le pompon du bonnet...