fbpx

Magazine n° 109 – Mars 2020

109 couverture Causette © Marie Rouge
© Marie Rouge pour Causette

ÉDITO

On a beau être au XXIe siècle, le jour (plus très récent…) où j’ai souf­flé les 25 bou­gies de mon gâteau d’anniv à la crème fouet­tée sup­plé­ment chan­tilly orné d’une superbe pho­to de ma déli­cieuse petite per­sonne, il a fal­lu que Tata Ginette me pète le délire en hur­lant bien fort devant toute l’assemblée : « Bah alors, ma Causette, elle va coif­fer sainte Catheriiiiiiine ? » Moi, j’avais jamais enten­du par­ler de Catoche, mais j’ai vite sen­ti que ça sen­tait le rous­si, cette affaire. Comme tout le monde se tenait les côtes à l’évocation de son pré­nom, j’ai d’abord pen­sé que, peut-​être, Catherinette était une sorte de Foresti à son époque. Je vous arrête tout de suite, après une rapide vérif, la môme a eu un des­tin net­te­ment moins foli­chon. Née sur les coups de 290 à Alexandrie, en Égypte, Catherine, aus­si belle qu’érudite, a refu­sé un mariage royal, car elle se consi­dé­rait unie à Dieu. Drôle de kif, vous me direz, mais si c’était son trip, on va pas com­men­cer à juger. Bref. Comme elle a eu l’audace de tenir tête aux phi­lo­sophes char­gés de la convaincre que le chris­tia­nisme c’était que du bull­shit, on a déci­dé, de façon uni­la­té­rale, de la faire déchi­que­ter sous quatre roues armées de pointes, puis de la déca­pi­ter. Et depuis, tadaaaaaa, Catherine est deve­nue la patronne des céli­ba­taires. Ce qui, vrai­ment, n’est pas du tout char­gé en termes d’héritage. Jusqu’à un temps pas si loin­tain, la tra­di­tion vou­lait donc que, tous les 25 novembre, on coiffe ces « cathe­ri­nettes », pas fou­tues de se trou­ver un mari à 25 ans, de cha­peaux ou de rubans verts et jaunes. C’est moi ou on est à deux doigts du bon­net d’âne ? Bizarrement, on n’a jamais vu per­sonne coif­fer des « cathe­ri­nets »… Entre-​temps, je vous la fais brève, on a brû­lé deux trois sor­cières et rica­né en se moquant des vieilles filles à chats. Puis, les années 2000 ont pro­pul­sé sur le devant de la scène la céli­ba­taire sym­pa, mais déses­pé­rée au point de pas­ser ses soi­rées à finir des pots de glace en jog­ging devant de mau­vaises comé­dies roman­tiques (bisou Bridget !). Grande nou­velle, 2020 voit adve­nir la fin de cette vision ô com­bien écu­lée de la meuf éplo­rée qui n’a qu’un seul objec­tif dans la vie : se trou­ver un mec. La qua­trième vague fémi­niste char­rie, avec elle, la pos­si­bi­li­té d’un céli­bat choi­si et joyeux. Voire libé­ra­teur. Il était temps. Catherine doit se frot­ter les mains.

Tous les articles du numé­ro
109 quiche 1 start rocket © capture ecranstartrocket.com  e1582190120177

Nuit étoi­lée spon­so­ri­sée

C’est une infor­ma­tion qui a refait sur­face en février dans la presse : depuis plu­sieurs années, un entre­pre­neur russe ins­pi­ré veut deve­nir le tout pre­mier publi­ci­taire de l’espace. Vlad Sitnikov planche sur Start Rocket, une start-​up créée pour mettre en orbite autour de la Terre des écrans lumi­neux publi­ci­taires gigan­tesques et…
Lire l'article
109 quiche dessin © Camille Besse

L'empire du Milieu fait son cinoche

Dur dur, la vie d’acteur. Alors, ce dimanche soir de jan­vier, lorsque Julia Hacksaff, une jeune comé­dienne cana­dienne, est contac­tée pour un rôle de figu­rante, elle accepte sans sour­ciller. Rémunérée 100 dol­lars les deux heures, elle doit par­ti­ci­per au tour­nage d’une scène de manif, le len­de­main matin, devant le tri­bu­nal de…
Lire l'article
109 quiche Turkmenistan © Shutterstock

Capillocratie

Gourbangouly Berdymoukhammedov a des idées très arrê­tées en matière de style et exige de l’ensemble de ses conci­toyens qu’ils s’y conforment. La der­nière fois que nous avions eu des nou­velles du sémillant pré­sident du Turkménistan, c’était en 2018, parce qu’il avait ban­ni les Bikinis dans son pays. Un peu avant,…
Lire l'article
rose wand  30338.1528769012

Pierre à feux

Il fal­lait bien que ça arrive. Du for­mi­dable élan géné­ral à la décul­pa­bi­li­sa­tion de l’onanisme et de la mode de la litho­thé­ra­pie est née une fusion. Voici donc Chakrubs, des gode­mi­chets en cris­taux de pierre médi­ci­naux, dont le but, pour envi­ron 150 euros selon les modèles, est d’« appor­ter un sens du…
Lire l'article
109 quiche tradwife © capture ecran youtube

Du rétro au rétro­grade

Vous vous las­sez du fémi­nisme car la lutte pour des droits inac­ces­sibles vous fatigue ? On vous pro­pose un retour aux sources avec la ten­dance #TradWife, dimi­nu­tif de tra­di­tio­nal wife, « l’épouse tra­di­tion­nelle » en fran­çais. Inspiré des années 1950, le mode de vie de la trad wife consiste, sans grande sur­prise, à res­ter…
Lire l'article
patch © capture ecran brain magazine

Bacon con

De l’autre côté du globe, on pense avoir trou­vé LE moyen d’agrandir la com­mu­nau­té des man­geurs de poi­reaux. Les Meat Patch ont été déve­lop­pés par un scien­ti­fique amé­ri­cain et sont cen­sés faire croire à votre cer­veau que la salade de kale que vous dégus­tez pos­sède un doux fumet de bacon.…
Lire l'article
109 auiche HQCE eau de vie rillettes © capture ecran actu.fr

Viande à boire

Selon France 3 Pays de la Loire, il s’agit d’une « idée sur­pre­nante mais plu­tôt cohé­rente ». Un dis­til­la­teur sar­thois, « Géo Trouvetout de la goutte » comme il se défi­nit au micro d’Europe 1, a mis au point une eau-​de-​vie aux rillettes pour rendre grâce au fleu­ron de la gas­tro­no­mie man­celle. Ne convient pas aux…
Lire l'article
109 quiche KFC tong © Capture ecran

Le chic du chi­cken

En par­te­na­riat avec Crocs, le spé­cia­liste du sabot en plas­tique moche, KFC lance une paire à l’imprimé « nug­gets », agré­men­tée d’un « pom­pon » cuisse de pou­let. D’après la chaîne de fast-​food, cette col­la­bo­ra­tion per­met­tra d’assouvir les « rêves de chaus­sures de pou­let frit » qui animent ses clients. Un pied de nez défi­ni­tif aux…
Lire l'article
Capture d’écran 2020 02 26 à 15.42.49

Les pépites du 8 mars

C’est bien­tôt la Journée inter­na­tio­nale des droits des femmes et, comme chaque année avec elle, son lot de fausses bonnes idées. Parce que « LA femme » doit soi­gner son appa­rence même le jour où elle mani­feste pour être consi­dé­rée comme un être humain à part entière, l’entreprise Beauty Place nous pro­pose…
Lire l'article
109 cuisine © Anne Bouillot pour Causette

La ter­rine de Beauvoir

Dimanche 8 mars, c’est la jour­née de « LA » femme. Prenez soin de vous, c'est votre moment, avec cette ter­rine de sau­mon à la mousse de bet­te­rave.
Lire l'article
109 Cathy Yerle © Marianne Maric

Soirée dégri­sée

Quand Fiston m’assène : « Maman, aujourd’hui, c’est la jour­née de tes droits ! Tu peux tout faire comme nous, les hommes ! », je réa­lise que j’ai encore du tra­vail.
Lire l'article
Partager
Articles liés
Capture d’écran 2021 06 23 à 11.40.11

Hors-​série « Femmes cri­mi­nelles » – Été 2021

ÉDITO « Oui c’est vrai je lui ai tiré dans le dos, eh oui, j’ai fait ça. J’ai pété les plombs et voi­là. Je m’étais un peu repo­sée et lorsque je me suis rele­vée j’ai pris mon fusil, j’ai mis les car­touches, j’ai tiré et j’ai appe­lé le 18...

CAUSETTE 124 COUV HD

Magazine n° 124 – juillet-​août 2021

And the win­neuse is…Alice Coffin ! Alors que nous écri­vons ces lignes, le flam­boyant jury de notre prix de l’essai fémi­niste Causette 2021 vient de déli­bé­rer. Et, pour cette deuxième édi­tion, il a choi­si de récom­pen­ser Le Génie...

HS11 couveture Causette

20 femmes qui feront 2020

Hors-​série n° 11 – Hiver 2019–2020 ÉDITO À l’aube de cette nou­velle décen­nie, on peut redou­ter la fin du monde, mais on peut aus­si se réjouir de la fin d’UN monde. Celui du patriar­cat triom­phant, qui (même s’il a encore de beaux jours devant...

CAUSETTE 114 1000

Magazine n° 114 – Septembre 2020

ÉDITO Pendant deux mois, nous nous y sommes agrippé·es comme à une bouée au milieu de l’océan. Nous avons cares­sé leurs pages rugueuses avec émo­tion, comme si nous retrou­vions la peau d’un·e amant·e perdu·e. Nous nous sommes délecté·es, en...