Magazine n° 103 – Septembre 2019

Causett e 103 COUV nocode
© Emma Birski pour Causette

ÉDITO

Ensemble, elles ont dégusté un gâteau d’anniversaire et soufflé les bougies. Il y avait des confettis, des tambours et des tenues bariolées. Des cris et de la joie. Rendez-​vous compte. De la joie. 
Ce qu’elles fêtaient, le 17 août ? Leur premier mois de grève devant l’hôtel Ibis Clichy-​Batignolles, dans le XVIIe arrondissement de Paris. 
Un mois de lutte, par canicule et par temps de chien. Et c’était le cas mi-​août à Paris. Ça tombait comme vache qui pisse. Ça n’a pas entamé leur détermination. Elles ont redoublé de bruit et de fureur. Faut dire qu’elles ont des raisons d’être en colère, ces femmes de chambre. Car oui, c’est d’elles qu’on parle. 
Leur hôtel, c’est le deuxième Ibis de France, appartenant au groupe Accor, pas franchement dans la dèche. 
Ah bah ! savez quoi ? Ça les empêche pas de sous-​traiter le nettoyage à une société spécialisée, la STN, qui, croyez-​moi, n’est pas là pour faire des cadeaux à ses employé·es. 
Trois chambres et demie par heure, soit dix-​sept minutes par chambre. Humainement infaisable. Sans compter les deux heures de transport pour se rendre sur le lieu de travail. Ni la peur au ventre à l’idée de se faire violer par le directeur*, comme leur collègue Beby. Alors, on ne s’étonne pas trop de les entendre crier : « La sous-​traitance, c’est de la maltraitance », « L’esclavage, c’est fini ! » 
Pourtant, elles ne demandent pas la lune : trois chambres au lieu de trois et demie, 7 balles pour déjeuner le midi au lieu des 2 qu’on leur donne (mais avec une boisson gratos au distributeur, attention !) et une tenue correcte fournie par le sous-​traitant. Et aussi qu’on leur paie les heures sup quand il en faut. Mais alors ça, vraiment, c’est trop demander. Du coup, voilà… ça fait un mois. Mais elles ne lâcheront rien. Portées par l’exemple de leurs sœurs qui, en 2018, ont tenu 87 jours avant d’avoir gain de cause face au même employeur. Et aussi par celui des Marseillaises qui ont planté le piquet depuis le 11 avril. 
Le 11 septembre, ça fera cinq mois pile. À ce stade-​là, ce ne sont plus les cotillons qu’il faudra faire péter, mais le feu d’artifice. Espérons que Marlène Schiappa allume la mèche, elle qui a promis de missionner le Conseil supérieur de l’égalité professionnelle à la rentrée pour améliorer leur sort. 
Si elle ne tient pas parole, on l’envoie en stage à l’Ibis faire deux-​trois lits. Ça devrait accélérer le process…

* En mars 2017, Beby a été agressée sexuellement par le directeur de l’hôtel. Licencié depuis, il a été mis en examen pour agression sexuelle. 

103 chagrin damour 5 © Unsplash

Ghosting : les ravages du silence

Un jour, une semaine, un an d’amour et puis… silence radio. L’être désiré vient de vous « ghoster ». S’ensuit une farandole de sales moments, souvent encore plus douloureux que dans une rupture classique.
Lire l’article
C.Tison 13

Christophe Tison : Moi, Lolita

Plus de soixante ans après la parution du très controversé roman de Nabokov, le journaliste et écrivain Christophe Tison donne voix à la plus célèbre enfant abusée de la littérature.
Lire l’article
IMG  0502

Herpès : éruption silencieuse

En France, le virus de l’herpès concerne deux personnes sur trois. Incurable, stigmatisant, tu, car honteux, il fait l’objet de nombreuses recherches pour trouver un vaccin. Sans succès pour l’instant.
Lire l’article
Ttinariwen18 L261copie

La sélection de septembre 2019

Amadjar, de Tinariwen Robert Plant, Elvis Costello ou Thom Yorke plébiscitent leur musique hypnotique et abrasive, les riffs âpres de leurs guitares, nés du sable des déserts, des thés brûlants et des palabres lancées aux étoiles… Les Maliens de Tinariwen, les rockeurs touareg les plus célèbres de la galaxie, livrent…
Lire l’article
MG 4618 3

Radio Sexe : ni queue ni tête

Dans le talk-​show Radio Sexe, de jeunes auditeurs présélectionnés exposent leurs problèmes de cul. Mais force est de constater que l’équipe d’animateurs est loin de maîtriser son sujet.
Lire l’article
capture ecran instagram kim kardashian

On touche le fond (de teint)

Chouette, notre « routine beauté » s’enrichit ! Parce qu’il est « important de garder une peau impeccable et naturelle », Kim Kardashian a dévoilé cet été sa toute nouvelle gamme de fond de teint… pour jambes. « En somme un blur pour le corps à la finition flawless », se réjouit le magazine Elle (comprenez : une…
Lire l’article
Illustration gros retouchée A

Clichés au rayon X

« Je suis Shy, la femme de tes rêves », se ­présente-​​t-​​elle en toute simplicité sur son compte Instagram. En juillet, après avoir sondé 50 000 abonné·es dans 150 pays, le site porno xHamster a révélé au monde les traits de « la femme parfaite » – tellement parfaite qu’elle est d’ailleurs virtuelle. Contre toute…
Lire l’article
straight p

Les pas-​​pédé en croisade

En ces temps saturés des couleurs du drapeau arc-​​en-​​ciel agité à tout-​​va par un lobby LGBT toujours plus décomplexé, les pauvres hétéros sont obligés de raser les murs de nos villes et de se cacher pour s’embrasser. Mais, grande nouvelle ! La résistance est en marche, et de courageux oppressés non-​​inversés…
Lire l’article
IMG 0053

WW se fait du beurre sur le dos des kids

C’est un visuel avant/​​après régime de facture classique. Une personne potelée, l’air renfrogné, sirotant un soda sur un transat, fait face à son nouveau moi radieux, des kilos en moins. Une réclame banale pour une application de coaching pour perdre du poids, si ce n’est que… la jeune fille en…
Lire l’article
Sans titre 1

Sécu : les assuré·es au détecteur de mensonge

Radin·es qui comptiez berner la Caisse d’allocations familiales (CAF) pour récupérer les 5 euros d’aide au logement que le gouvernement a sucrés en octobre 2018, arrêtez tout ! La Sécurité sociale vient de se doter d’une méthode de traque révolutionnaire : former ses salarié·es aux « techniques d’audition et de détection de mensonge ». D’après…
Lire l’article
IMG 3140 “pastel struggle”

Marcel et les madeleines

Après un été passé à chercher Tonton Marcel qui n’en finit pas de se perdre, décision est prise : Tonton va faire sa rentrée… à la maison de retraite
Lire l’article
Partager