fbpx

Hors-​série N°15 : Passion CULinaire

CAUSETTE HS15 COUV sanscode

ÉDITO

Causette aime bien explo­rer, far­fouiller, ques­tion­ner. S’interroger sur des trucs qui, comme ça, ont l’air tout simples. Souvent les plus crous­tillants, quand on les décor­tique. Par exemple, le lien qui relie ces deux obses­sions essen­tielles : se nour­rir et se repro­duire. De quoi est-​il tis­sé et que révèle- t‑il de nos vies, de nos goûts, de nos envies ? Au-​delà de l’érotisme et de la gour­man­dise, que nous dit-​il, ce lien, sur notre époque qui adule le food porn ?

Qui emploie un voca­bu­laire trou­blant de simi­li­tude pour la consom­ma­tion de femmes et celle de viande (bon­jour les mas­cus). Une époque qui voit les jeunes (un·e sur deux, de 18 à 24 ans) pré­fé­rer une bonne bouffe à un rendez-​vous amou­reux ?* À ces ques­tions – et à beau­coup d’autres, tant ce domaine est vaste – nous avons obte­nu de sur­pre­nantes réponses, qui ont entraî­né de savou­reuses rencontres.

Il y a celles et ceux qui s’enduisent de chan­tilly pour plon­ger sous les draps ( jeu plé­bis­ci­té par les Français·es), celles et ceux qui jouissent en man­geant cer­tains mets – oui, l'orgasme culi­naire existe – celles et ceux qui s’adonnent au muk­bang en englou­tis­sant face camé­ra des tom- bereaux d’aliments. Et celles et ceux qui testent les aphro­di­siaques les plus étranges, à leurs risques et périls (on vous donne les recettes, après, c’est à vous de voir !).

Soyons justes, ces liens si forts entre sexe et nour­ri­ture ont aus­si leurs revers. Ils deviennent de sinistres indi- cateurs lorsqu’ils sont per­tur­bés. Ainsi les troubles ali­men­taires, sou­vent symp­tômes de trau­ma­tismes sexuels, ou encore cer­taines pra­tiques extrêmes, comme le fee­dé­risme (nour­rir son par­te­naire jusqu’à l’obésité), qui révèlent des névroses pro­fondes. Mais dans ce numé­ro crous­tillant, Causette vous dévoile aus­si LA recette impa­rable pour conclure, la véri­té sur les orgies romaines, un quiz sur le sexe en cui­sine au ciné­ma, un crash-​test des pré­ser­va­tifs les plus goû­tus, et beau­coup d’autres pages à dégus­ter… sans modération.

* Selon une étude Ifop menée du 15 au 17 jan­vier 2020 pour l’entreprise de livrai­son de repas Just Eat.

Causette

Extraits du numéro : 
397A3441

Les tra­vailleuses du sexe passent à table

Se mas­tur­ber en man­geant du fro­mage, écra­ser des gâteaux avec les talons… Certaines pro­fes­sion­nelles, notam­ment les cam-​girls, sont par­fois confron­tées à des demandes très spé­ci­fiques. Tour d’horizon des féti­chismes ali­men­taires à tra­vers l’expérience de celles qui y répondent (ou pas). 
Lire l'article
LLA1528 copie

Virilité : un steak, une pipe et au lit

Consommer les ani­maux et les femmes procéderait-​il d’une même pul­sion virile de domi­na­tion ? Cette inter­ro­ga­tion nour­rit la réflexion de cher­cheuses et de mili­tantes sur la voie de la conver­gence des luttes fémi­nistes et antispécistes. 
Lire l'article
Partager
Articles liés
HS5 couverture clito

Voyage en Clitorie

Hors-​série n° 5 – Hiver 2016–2017 ÉDITO Si, j’en ai un !Et toi aus­si, si je te le dis !Et ce n’est pas ce petit moi­gnon ridi­cule de 5 mil­li­mètres dont tes bou­quins de SVT t’ont par­lé.Non, non, ça c’est juste le pom­pon du...

couverture causette 116

Magazine n° 116 – Novembre 2020

ÉDITO Comme chaque lun­di, le réveil a son­né à 6 heures. Et ça pique. D’habitude, c’est plu­tôt à cause du petitverre de trop du same­di soir. Pour relâ­cher la pres­sion de la semaine, elle ne lésinejamais sur le dan­ce­floor avec les copines. Ça...

CAUSETTE HS17 COUV HD nocode

Hors-​série n° 17, en mode récup

ÉDITO Il faut 7 500 litres d’eau pour fabri­quer un seul jean, soit l’équivalent de l’eau bue par un être humain pen­dant sept ans.C’est ce que nous révèle un rap­port des Nations unies en 2019 et ça n’est pas le seul chiffre qui fait dres­ser...

Causett e 103 COUV nocode

Magazine n° 103 – Septembre 2019

Ensemble, elles ont dégusté un gâteau d’anniversaire et soufflé les bougies. Il y avait des confettis, des tambours et des tenues bariolées. Des cris et de la joie. Rendez-vous compte. De la joie. Ce qu’elles fêtaient, le 17 août ? Leur premier mois...