fbpx
Capture d’écran 2020 09 03 à 17.27.06
Visuel issu de la campagne de communication de Womanizer

Womanizer, le sex­toy mili­tant

Si, en ce 5 sep­tembre, vous enten­dez par­ler d’une « Journée mon­diale de la mas­tur­ba­tion éga­li­taire », ne vous y trom­pez pas : ce n’est pas l’Organisation mon­diale de la san­té qui se pré­oc­cupe de nos plai­sirs per­so, mais l’initiative d’une marque de sex­toys alle­mande, Womanizer.

À l’aide d’un son­dage réa­li­sé « auprès de six mille per­sonnes dans douze pays », l’entreprise a conclu que, en moyenne, le « fos­sé mas­tur­ba­toire » entre les hommes et les femmes est de 68 %. Et pour une boîte qui vend des outils de plai­sir intime, ce fos­sé est for­cé­ment à com­bler ! C’est donc pour « sen­si­bi­li­ser à cet écart en matière de mas­tur­ba­tion entre les genres » (fran­che­ment, c’est élec­tri­sant comme du Simone de Beauvoir) que Womanizer a décré­té la date cru­ciale : selon de savants cal­culs réa­li­sés sur le mode du « jour du dépas­se­ment de la Terre », c’est à par­tir du 5 sep­tembre que « les hommes et les femmes com­mencent à se mas­tur­ber de manière égale pen­dant le reste de l’année ».

Chez Womanizer, on a embau­ché une « head of sexual empo­werment » (chef d’empouvoirement sexuel, appa­rem­ment, c’est un métier) pour libé­rer les femmes. Johanna Rief réfute toute injonc­tion à la cadence ona­nique, mais assure que la marque s’engage ain­si à lut­ter contre « la honte, la stig­ma­ti­sa­tion sociale et le manque d’éducation ». Et cherche à nous vendre quelques sex­toys par la même occa­sion, non ?

Partager

Cet article vous a plu ? Et si vous vous abonniez ?

Chaque jour, nous explorons l’actualité pour vous apporter des expertises et des clés d’analyse. Notre mission est de vous proposer une information de qualité, engagée sur les sujets qui vous tiennent à cœur (féminismes, droits des femmes, justice sociale, écologie...), dans des formats multiples : reportages inédits, enquêtes exclusives, témoignages percutants, débats d’idées… 
Pour profiter de l’intégralité de nos contenus et faire vivre la presse engagée, abonnez-vous dès maintenant !  

 

Une autre manière de nous soutenir…. le don !

Afin de continuer à vous offrir un journalisme indépendant et de qualité, votre soutien financier nous permet de continuer à enquêter, à démêler et à interroger.
C’est aussi une grande aide pour le développement de notre transition digitale.
Chaque contribution, qu'elle soit grande ou petite, est précieuse. Vous pouvez soutenir Causette.fr en donnant à partir de 1 € .