tom pumford T5lmpSYxnSU unsplash
© Tom Pumford / Unsplash

Un cabi­net d’avocats vient en aide aux pauvres vic­times du “wokisme”

Causette a reçu la réclame d’un cabi­net qui prend en charge une noble cause, trop négli­gée de nos jours : les vic­times du "wokisme" et du mou­ve­ment #MeToo.

Vous êtes un homme célèbre, accu­sé (à tort, bien enten­du) d’agression(s) sexuelle(s) par des femmes âpres au gain ? Ne cher­chez plus, un cabi­net d’avocat vous tend une main secou­rable. Le cabi­net Lexial, basé à Paris, Genève et Bruxelles, est spé­cia­li­sé dans le droit de l’immigration d’affaires (pas n’importe quelle immi­gra­tion, donc) et le droit pénal inter­na­tio­nal, si l’on en croit son site Web. Et, désor­mais, dans les “dénon­cia­tions calom­nieuses” dues au très méchant mou­ve­ment #MeToo. La boîte a flai­ré le bon filon et espère atti­rer de nou­veaux clients, et pas des moindres, avec une offre gra­tuite – celle-​ci se trans­for­mant à coup sûr, à terme, en repré­sen­ta­tion juri­dique payante. En effet, a été mise en place “depuis le 16 octobre 2023, une per­ma­nence visant à don­ner un pre­mier conseil juri­dique gra­tuit aux vic­times du wokisme au sens large,” pro­met le com­mu­ni­qué dif­fu­sé par l’entreprise.

“Victimes d’actes woke”

Le tableau des vic­times bros­sé par la firme fait froid dans le dos : “étu­diants refu­sés à un ate­lier d’informatique parce qu’ils étaient des hommes”, “obli­ga­tion d’utiliser l’écriture inclu­sive [allant] jusqu’à… l’exclusion pour ceux qui ne s’exécutent pas”, sta­tues débou­lon­nées manu mili­ta­ri, hommes chas­sés hors de réunions ou d’événements non mixtes… Selon Emmanuel Ruchat, l’avocat en charge de ces dos­siers au sein de la struc­ture (dont il n’est indi­qué nulle part qu’il connaît ces pro­blé­ma­tiques spé­ci­fiques), “les vic­times d’actes woke se sentent impuis­santes en termes de moyens de réac­tion”. On se demande de quels “actes woke” il s’agit (potence, coups de fouet…?). Enfin, le com­mu­ni­qué vante “une ini­tia­tive inédite en France”. Nul doute qu’elle fera des émules.

Partager

Cet article vous a plu ? Et si vous vous abonniez ?

Chaque jour, nous explorons l’actualité pour vous apporter des expertises et des clés d’analyse. Notre mission est de vous proposer une information de qualité, engagée sur les sujets qui vous tiennent à cœur (féminismes, droits des femmes, justice sociale, écologie...), dans des formats multiples : reportages inédits, enquêtes exclusives, témoignages percutants, débats d’idées… 
Pour profiter de l’intégralité de nos contenus et faire vivre la presse engagée, abonnez-vous dès maintenant !  

 

Une autre manière de nous soutenir…. le don !

Afin de continuer à vous offrir un journalisme indépendant et de qualité, votre soutien financier nous permet de continuer à enquêter, à démêler et à interroger.
C’est aussi une grande aide pour le développement de notre transition digitale.
Chaque contribution, qu'elle soit grande ou petite, est précieuse. Vous pouvez soutenir Causette.fr en donnant à partir de 1 € .

Inverted wid­get

Turn on the "Inverted back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.

Accent wid­get

Turn on the "Accent back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.