fbpx
André Citroen
© Gros pour Causette

Un bon départ dans la vie

Imaginez que vous soyez un peu ric-​rac ces der­niers temps, sur­tout avec les frais engen­drés par l’arrivée d’un bébé, mais que ce divin enfant ait eu la bonne idée de venir au monde le 4 juin der­nier. Eh bien, si vous aviez renon­cé à le bap­ti­ser Nino et l’aviez appelé·e André·e, vei­narde, vous auriez pu gagner une voi­ture. C’est la drôle d’opération mar­ke­ting que Citroën et BETC, grand groupe publi­ci­taire, ont choi­si de lan­cer pour célé­brer le cen­te­naire de la marque et rendre hom­mage à son fon­da­teur, André Citroën. Comble du chic, la C3 offerte par Citroën sera siglée d’un joli « André » juste en des­sous du nom du modèle. 

Dans son com­mu­ni­qué de presse envoyé aux jour­na­listes dans la mati­née du 4 juin, Citroën déplore que seuls « 104 André » sur 747 779 bébés soient nés en 2017. Et a pas­sé la jour­née à « cher­cher un André » nouveau-​né sur Twitter, à l’aide du hash­tag #BornAndré sans déchaî­ner les foules. Bien que nous n’ayons trou­vé aucun tweet vic­to­rieux d’un parent mon­trant, pho­to du bra­ce­let de nais­sance à l’appui, que son reje­ton est un·e André·e, un·e vrai·e, un « tirage au sort » se tien­dra le 8 juillet « en pré­sence d’un huis­sier » pour élire l’André·e gagnant·e. Si jeune et déjà si ren­table.

Partager

Cet article vous a plu ? Et si vous vous abonniez ?

Chaque jour, nous explorons l’actualité pour vous apporter des expertises et des clés d’analyse. Notre mission est de vous proposer une information de qualité, engagée sur les sujets qui vous tiennent à cœur (féminismes, droits des femmes, justice sociale, écologie...), dans des formats multiples : reportages inédits, enquêtes exclusives, témoignages percutants, débats d’idées… 
Pour profiter de l’intégralité de nos contenus et faire vivre la presse engagée, abonnez-vous dès maintenant !  

 

Une autre manière de nous soutenir…. le don !

Afin de continuer à vous offrir un journalisme indépendant et de qualité, votre soutien financier nous permet de continuer à enquêter, à démêler et à interroger.
C’est aussi une grande aide pour le développement de notre transition digitale.
Chaque contribution, qu'elle soit grande ou petite, est précieuse. Vous pouvez soutenir Causette.fr en donnant à partir de 1 € .