André Citroen
© Gros pour Causette

Un bon départ dans la vie

Imaginez que vous soyez un peu ric-​rac ces derniers temps, surtout avec les frais engendrés par l’arrivée d’un bébé, mais que ce divin enfant ait eu la bonne idée de venir au monde le 4 juin dernier. Eh bien, si vous aviez renoncé à le baptiser Nino et l’aviez appelé·e André·e, veinarde, vous auriez pu gagner une voiture. C’est la drôle d’opération marketing que Citroën et BETC, grand groupe publicitaire, ont choisi de lancer pour célébrer le centenaire de la marque et rendre hommage à son fondateur, André Citroën. Comble du chic, la C3 offerte par Citroën sera siglée d’un joli « André » juste en dessous du nom du modèle.  

Dans son communiqué de presse envoyé aux journalistes dans la matinée du 4 juin, Citroën déplore que seuls « 104 André » sur 747 779 bébés soient nés en 2017. Et a passé la journée à « chercher un André » nouveau-​né sur Twitter, à l’aide du hashtag #BornAndré sans déchaîner les foules. Bien que nous n’ayons trouvé aucun tweet victorieux d’un parent montrant, photo du bracelet de naissance à l’appui, que son rejeton est un·e André·e, un·e vrai·e, un « tirage au sort » se tiendra le 8 juillet « en présence d’un huissier » pour élire l’André·e gagnant·e. Si jeune et déjà si rentable.

Partager