dwayne
© Capture écran Youtube/ AFP, © Eva Rinaldi / Wikimedia

Statue de Dwayne Johnson : le musée Grévin se vautre dans le “whi­te­wa­shing”

Ce mer­cre­di, le musée Grévin réins­talle la sta­tue de Dwayne Johnson dit The Rock. La pre­mière ver­sion ayant fait polé­mique. Et pour cause, la peau de la sta­tue de cire était bien plus claire que celle de l’acteur.

Le musée Grévin a fait une nou­velle vic­time. Après Emmanuel Macron et Charles III, c’est au tour de Dwayne Johnson, aka The Rock, d’être com­plè­te­ment raté par le musée de cire fran­çais. Pourtant, au départ, l’histoire par­tait plu­tôt bien. Le 11 octobre der­nier, quelques jours avant l’inauguration de la sta­tue, Grévin avait pro­mis que cette der­nière, qui avait deman­dé six mois de tra­vail, était “la copie par­faite” de l’acteur américano-​canadien, star de la saga Fast and Furious.

Pour la “copie par­faite”, on repas­se­ra. Si The Rock ver­sion cire a bien gar­dé ses biceps en béton et ses nom­breux tatouages, sa cou­leur est bien bien plus claire que la peau du vrai Johnson. Et c’est bien le (gros) problème.

On appelle cela du whi­te­wa­shing, une pra­tique cou­rante dans l’industrie du ciné­ma qui consiste à blan­chir la peau et les traits des per­sonnes raci­sées. Résultat, avec son teint dia­phane et ses gros bras croi­sés sur la poi­trine, la sta­tue de cire de The Rock res­semble plus à Mr Propre ou à Edward Cullen après trois ans chez Basic Fit. 

L’intéressé n’a évi­dem­ment pas man­qué de réagir en pos­tant sur Insta la vidéo d’un humo­riste amé­ri­cain fus­ti­geant “l’œuvre”. Dwayne Johnson a légi­ti­me­ment deman­dé une rec­ti­fi­ca­tion au musée Grévin, qui a dû sor­tir les rames pour se jus­ti­fier. Au micro de BFM-​TV, Yves Delhommeau, patron du musée, a étran­ge­ment expli­qué qu’il n’avait pas “été évident de trou­ver la bonne cou­leur de peau”. “Nous avions énor­mé­ment de cou­leurs dif­fé­rentes”, a‑t-​il pour­sui­vi avant d’accuser la lumière du musée : “Nous nous sommes ren­du compte sous les lumières du par­cours de Grévin, avec un fond noir, qu’il appa­rais­sait avec une peau très claire.” Un peu facile. 

Compte tenu de l’ampleur de la polé­mique, ses équipes ont quand même pas­sé la nuit à rec­ti­fier le tir. La nou­velle sta­tue de cire sera réins­tal­lée ce mer­cre­di. À voir si elle res­semble désor­mais réel­le­ment à Dwayne Johnson.

Partager

Cet article vous a plu ? Et si vous vous abonniez ?

Chaque jour, nous explorons l’actualité pour vous apporter des expertises et des clés d’analyse. Notre mission est de vous proposer une information de qualité, engagée sur les sujets qui vous tiennent à cœur (féminismes, droits des femmes, justice sociale, écologie...), dans des formats multiples : reportages inédits, enquêtes exclusives, témoignages percutants, débats d’idées… 
Pour profiter de l’intégralité de nos contenus et faire vivre la presse engagée, abonnez-vous dès maintenant !  

 

Une autre manière de nous soutenir…. le don !

Afin de continuer à vous offrir un journalisme indépendant et de qualité, votre soutien financier nous permet de continuer à enquêter, à démêler et à interroger.
C’est aussi une grande aide pour le développement de notre transition digitale.
Chaque contribution, qu'elle soit grande ou petite, est précieuse. Vous pouvez soutenir Causette.fr en donnant à partir de 1 € .

Inverted wid­get

Turn on the "Inverted back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.

Accent wid­get

Turn on the "Accent back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.