110 quiches coronacoin causette

Spéculation morbide

Faire feu de tout bois est un art dans lequel ­certains excellent. Comme ce ­mystérieux groupe de développeurs, qui a créé le CoronaCoin, une monnaie virtuelle tablant sur le nombre de décès liés au coronavirus pour enrichir les personnes qui auraient investi dedans. À la création du CoronaCoin, ses concepteurs ont émis « 7 604 953 650 » ­milliards d’unités de la monnaie, des « tokens » correspondant au nombre d’êtres humains sur Terre au moment de l’apparition du virus. N’importe qui peut en acheter, et à chaque fois qu’une personne meurt du corona, une unité est retirée, donnant ainsi plus de valeur à celles détenues par les acheteurs. 
Un peu glauque ? Sur le site du CoronaCoin, il est indiqué que 20 % des ventes seraient remis à la Croix-​Rouge… Sauf que nos ­apprentis rois de la finance appliquée à la ­pandémie ont laissé derrière eux une ­discussion sur un forum en ligne, révélant leur cynisme : « Si les gens pensent qu’acheter et détenir cette monnaie va aider à trouver un remède plus vite, ça va nous porter jusqu’à la Lune. » Très bon esprit.

Partager

Cet article vous a plu ? Et si vous vous abonniez ?

Chaque jour, nous explorons l’actualité pour vous apporter des expertises et des clés d’analyse. Notre mission est de vous proposer une information de qualité, engagée sur les sujets qui vous tiennent à cœur (féminismes, droits des femmes, justice sociale, écologie...), dans des formats multiples : reportages inédits, enquêtes exclusives, témoignages percutants, débats d’idées… 
Pour profiter de l’intégralité de nos contenus et faire vivre la presse engagée, abonnez-vous dès maintenant !  

Une autre manière de nous soutenir… le don !

Afin de continuer à vous offrir un journalisme indépendant et de qualité, votre soutien financier nous permet de continuer à enquêter, à démêler et à interroger.
C’est aussi une grande aide pour le développement de notre transition digitale.
Chaque contribution, qu'elle soit grande ou petite, est précieuse. Vous pouvez soutenir Causette.fr en donnant à partir de 1 € .