fbpx
On off
© Gros pour causette

Services aux busi­ness men et aux mégères

Un outil idéal pour les entre­prises, les dépla­ce­ments à l’étranger et… les femmes jalouses. Le prin­cipe de l’application OnOff est simple : com­bi­ner plu­sieurs numé­ros sur un seul smart­phone. Mais le plan com est, lui, éclec­tique. Sur les affiches du métro pari­sien, le site de l’appli ou dans les dis­cours de son PDG et fon­da­teur, Taïg Khris, la valeur ajou­tée ven­due est claire. « Plus besoin de dis­tin­guer por­table per­so et pro, s’enthousiasme l’ancien cham­pion de rol­ler, ni de chan­ger de numé­ro si l’on vit à l’étranger, ou de par­ta­ger son véri­table 06 en ligne ou en soi­rée. » Sauf que, sur les pubs ciblées – celles défi­nies en fonc­tion de vos recherches Internet – à des­ti­na­tion des jeunes femmes, l’argument de vente est tout autre : « Et si vous tes­tiez la fidé­li­té de votre mec ? » En bref, pro­po­ser aux har­pies foui­neuses que nous sommes de se faire pas­ser pour une pré­ten­dante via un autre numé­ro, pour voir si Roudoudou va flan­cher. 

Interrogé par Causette, Taïg Khris se défend : « C’est mon­naie cou­rante. Dans les lycées, les filles uti­lisent déjà l’application pour sur­prendre leur copain. D’ailleurs, ce sont plu­tôt les hommes qui sont mal­me­nés dans cette pub : ils sont accu­sés d’infidélité. » Pourquoi, dans ce cas, ne pas publier l’équivalent inverse de la réclame (tes­tez la fidé­li­té de votre copine), his­toire de rééqui­li­brer les rôles ? « Je ne vou­lais pas être taxé de sexisme. » Raté.

Partager

Cet article vous a plu ? Et si vous vous abonniez ?

Chaque jour, nous explorons l’actualité pour vous apporter des expertises et des clés d’analyse. Notre mission est de vous proposer une information de qualité, engagée sur les sujets qui vous tiennent à cœur (féminismes, droits des femmes, justice sociale, écologie...), dans des formats multiples : reportages inédits, enquêtes exclusives, témoignages percutants, débats d’idées… 
Pour profiter de l’intégralité de nos contenus et faire vivre la presse engagée, abonnez-vous dès maintenant !  

 

Une autre manière de nous soutenir…. le don !

Afin de continuer à vous offrir un journalisme indépendant et de qualité, votre soutien financier nous permet de continuer à enquêter, à démêler et à interroger.
C’est aussi une grande aide pour le développement de notre transition digitale.
Chaque contribution, qu'elle soit grande ou petite, est précieuse. Vous pouvez soutenir Causette.fr en donnant à partir de 1 € .