fbpx

Pinky Gloves, les gants roses créés par des hommes pour retirer et emballer les protections hygiéniques

Capture d’écran 2021 04 20 à 10.36.14

Vous cherchez un produit sexiste, polluant et inutile ? Découvrez Pinky Gloves. Une start-​up allemande – dirigée par des hommes, bien sûr – a cru avoir la bonne idée de permettre aux femmes de retirer et jeter « proprement » leurs tampons et serviettes en créant… des gants en plastique rose pétant. Marketing girly, petit format à glisser dans le sac à main, Pinky Gloves nous sert du sexisme sur un plateau.

Heureusement qu’ils sont roses d’ailleurs, sinon, nous les femmes ne saurions même pas qu’ils sont pour nous. Fiers comme des bar-​tabacs, les deux inventeurs ou plutôt les deux égos surdimensionnés, André Ritterswurden et Eugen Raimkulow, déclarent même « s’être donné pour tâche de trouver une solution qui faciliterait la vie de toutes les femmes pendant leurs règles, à la fois attrayante et élégante ». Pour la petite histoire la solution serait venue après avoir remarqué qu’« au bout d’un certain temps, ça ne sent pas bon dans la poubelle ». Élégant vous dites ? En tout cas danke shön* aux hommes cis d’être là pour nous permettre de retirer et emballer nos protections hygiéniques, eux si investis qu’on en oublierait presque qu’ils n’ont pas de règles.

En roue libre sur l’autoroute de la misogynie, les deux génies ont même séduit l’entrepreneur allemand Ralf Dummel (encore un homme) qui a accepté le 12 avril de les soutenir à hauteur de 30 000 euros. Malheureusement pour leurs affaires mais heureusement pour nous, Pinky Gloves ne verra finalement jamais le jour. Face à la vague de colère déclenchée sur les réseaux sociaux, les compères ont visiblement compris l’inutilité de leurs gants. Le 19 avril dernier sur leur compte Instagram, ils annonçaient le retrait des gants Pinky du marché. Dans un long communiqué les startuppers s’excusaient « auprès de tous ceux dont les sentiments et les émotions ont été blessés » sans oublier de se féliciter tout de même « qu’un débat important ait été lancé ». Un débat sur quoi ? On cherche encore. Et surtout, on attend avec impatience le modèle masculin bleu pour ceux qui ne se lavent pas les mains après être allés aux toilettes.

Capture d’écran 2021 04 20 à 10.38.23
Juste mdr – L’un des start-​upper et son business angel © D.R.

*Merci beaucoup

Lire aussi : Est-​on plus tolérant·es avec l’hygiène douteuse des mecs ?

Partager

Cet article vous a plu ? Et si vous vous abonniez ?

Chaque jour, nous explorons l’actualité pour vous apporter des expertises et des clés d’analyse. Notre mission est de vous proposer une information de qualité, engagée sur les sujets qui vous tiennent à cœur (féminismes, droits des femmes, justice sociale, écologie...), dans des formats multiples : reportages inédits, enquêtes exclusives, témoignages percutants, débats d’idées… 
Pour profiter de l’intégralité de nos contenus et faire vivre la presse engagée, abonnez-vous dès maintenant !  


Idées Cadeaux Causette

Une autre manière de nous soutenir…. le don !

Afin de continuer à vous offrir un journalisme indépendant et de qualité, votre soutien financier nous permet de continuer à enquêter, à démêler et à interroger.
C’est aussi une grande aide pour le développement de notre transition digitale.
Chaque contribution, qu'elle soit grande ou petite, est précieuse. Vous pouvez soutenir Causette.fr en donnant à partir de 1 € .