Pavé de bonnes intentions

HS10 fête de lhomme © Marie Morel pour Causette
© Marie Morelle pour Causette

D’après l’élue chargée des inégalités femmes-​hommes du département du Bas-​Rhin, qui s’en est émue fin juin dans 20 minutes, « ces dernières années, les femmes sont beaucoup mises en avant ». Un peu trop à son goût, puisque Alfonsa Alfano a décidé, pour rétablir l’équilibre, de lancer une « journée de l’homme » le 19 novembre prochain. Se calquant ainsi sur la Journée mondiale célébrée par une internationale de masculinistes depuis quelques années ! Aux États-​Unis, sous couvert de défendre leurs droits en matière de garde d’enfants, des hommes virilistes font entendre leur voix très antiféministe et conservatrice chaque 19 novembre. 
Intriguée par ce choix, Causette a demandé à interviewer Alfonsa Alfano. C’est un chargé de com un peu fébrile qui nous rappelle. « Il s’agit d’une initiative interne à l’adresse de nos agents, absolument pas d’une manifestation publique, souffle-​t-​il. On mettra en avant des problématiques spécifiques aux hommes, comme le taux de suicide beaucoup plus élevé parmi eux. » Pourquoi avoir choisi une date si controversée ? « On s’est dit : “Tiens, il n’existerait pas déjà une journée pour eux ?” Mais bon, on va peut-​être la changer… » Tiens, ce ne serait pas une mauvaise idée ! 

Partager

Cet article vous a plu ? Et si vous vous abonniez ?

Chaque jour, nous explorons l’actualité pour vous apporter des expertises et des clés d’analyse. Notre mission est de vous proposer une information de qualité, engagée sur les sujets qui vous tiennent à cœur (féminismes, droits des femmes, justice sociale, écologie...), dans des formats multiples : reportages inédits, enquêtes exclusives, témoignages percutants, débats d’idées… 
Pour profiter de l’intégralité de nos contenus et faire vivre la presse engagée, abonnez-vous dès maintenant !  

Une autre manière de nous soutenir… le don !

Afin de continuer à vous offrir un journalisme indépendant et de qualité, votre soutien financier nous permet de continuer à enquêter, à démêler et à interroger.
C’est aussi une grande aide pour le développement de notre transition digitale.
Chaque contribution, qu'elle soit grande ou petite, est précieuse. Vous pouvez soutenir Causette.fr en donnant à partir de 1 € .