capture decran 2020 08 28 a 17.48.28
© Capture d'écran du site Starwax

Pas de vacances pour la charge mentale

Starwax surfe une nouvelle fois sur le rétro (et le sexisme…) pour vendre ses produits d’entretien. Mais cette fois, on remercie bien fort la marque de prendre soin d’alléger la charge mentale des femmes. Du moins en apparence.

Sur son site Internet, Starwax propose aux femmes (et uniquement aux femmes) de « prendre le temps de fabriquer leurs propres tablettes lave-​vaisselle pendant les vacances, pour être gagnante sur toute la ligne ».

« Être gagnante sur toute la ligne » pour Starwax, c’est pouvoir quitter sa cuisine rose bonbon et s’offrir le luxe d’aller à la plage pendant que son lave-​vaisselle fait le sale boulot à notre place. Pas de bol et pas de plage donc, pour celles qui n’ont pas la chance d’en posséder un (un lave-​vaisselle, pas un conjoint qui fait sa part). Ah bah non, pendant ce temps-​là, le mari, « il travaille ».

Si l’initiative de faire ses propres produits ménagers est à première vue louable, car elle permet de mettre fin aux déchets d’emballage, on se demande quand même si Starwax n’est pas restée bloquée à sa date de création, en 1946.

Sous couvert de permettre aux femmes de se libérer des tâches ménagères, la marque entretient finalement la charge mentale qui pèse sur leurs épaules. Quant à l’argument d’avoir une « vaisselle impeccable sans effort », si effort est un synonyme d’homme, on comprend mieux le concept.

Capture d’écran 2020 08 25 à 16.47.12
© Capture d’écran Starwax.fr

Et si vous souhaitez encore plus de recettes (et de sexisme), le site vous propose également de dépoussiérer votre intérieur et votre routine pour la Saint-​Valentin ou d’organiser une « parfaite » Fête des voisins. Merci Starwax de nous aider à devenir des femmes d’intérieur des années 1950.

Partager