image lave linge
© Capture d'écran Twitter

Octobre rose : une commune lave son sexisme en public

Et la médaille du sexisme 2020 revient (pour le moment) à la commune de Saint-​Pierre-​de-​Varengeville, près de Rouen, pour sa machine à laver rose bonbon rendant hommage non pas à l’art contemporain… mais aux femmes luttant contre le cancer du sein. En effet, pour le mois de prévention, Octobre rose, les services des espaces verts de la ville ont cru bon d’installer un lave-​linge peint en rose et agrémenté d’une composition florale, dans un carrefour. 

À première vue, on aurait pu croire – et on aurait préféré – qu’il s’agisse d’une simple machine à laver défectueuse attendant le passage des encombrants. Mais non, la municipalité persiste et signe, il est bien question ici de célébrer les femmes touchées par la maladie et de les sensibiliser au dépistage du cancer du sein. D’ailleurs, « n’y voyez aucun message subliminal », assure la mairie qui, devant la bronza, réfléchit tout de même à enlever sa huitième merveille du monde. La présence de l’appareil d’électroménager n’a rien de sexiste pour le directeur des espaces verts « qui adore les choses décalées, un peu farfelues ». 

On ne connaissait que trop bien (hélas) les réductions sur les aspirateurs pour la journée internationale des droits des femmes ainsi que les publicités vantant le dernier fer à repasser en vue de la fête des mères. On apprend désormais, merci Saint-​Pierre-​de-​Varengeville, qu’une machine à laver peut sensibiliser les femmes au dépistage du cancer du sein. Ces fins esprits de la municipalité doivent certainement penser qu’une mammographie consiste à mettre ses seins dans le tambour d’un lave-​linge. Dans ce cas, pour sensibiliser au cancer de la prostate, on lui suggère le tournevis géant sur le rond point de la commune.

Partager

Cet article vous a plu ? Et si vous vous abonniez ?

Chaque jour, nous explorons l’actualité pour vous apporter des expertises et des clés d’analyse. Notre mission est de vous proposer une information de qualité, engagée sur les sujets qui vous tiennent à cœur (féminismes, droits des femmes, justice sociale, écologie...), dans des formats multiples : reportages inédits, enquêtes exclusives, témoignages percutants, débats d’idées… 
Pour profiter de l’intégralité de nos contenus et faire vivre la presse engagée, abonnez-vous dès maintenant !  

Une autre manière de nous soutenir… le don !

Afin de continuer à vous offrir un journalisme indépendant et de qualité, votre soutien financier nous permet de continuer à enquêter, à démêler et à interroger.
C’est aussi une grande aide pour le développement de notre transition digitale.
Chaque contribution, qu'elle soit grande ou petite, est précieuse. Vous pouvez soutenir Causette.fr en donnant à partir de 1 € .