Nous aussi, on veut être des féminazies !

Capture d’écran 2019 05 27 à 14.07.13
© Capture d’écran

On ne va pas vous mentir, on l’a un peu mauvaise. Quand on a vu la Une de Valeurs actuelles, l’hebdomadaire plus-​réac-​que-​ton-​oncle-​de-​Sainte-​Maxime, du 16 mai, où une Rosie la Riveteuse, symbole de l’émancipation des femmes, se voit accolée au titre « La nouvelle terreur féministe », on s’est dit qu’était venu notre quart d’heure de gloire chez les effarouchés du progrès. Las ! Valeurs a tout simplement oublié de faire figurer Causette dans sa liste des journalistes et militantes associatives composant « la pieuvre des nouvelles inquisitrices ». Sympa.

Pourtant, nous avions toutes nos chances de figurer en bonne place dans la catégorie médias parmi celles qui « sèment une forme de terreur dans la vie médiatique et politique » du pays : on « distille » la « théorie » (la religion !) du genre à longueur de papiers, on met les « mâles blancs hétéros » sur le gril à chaque fois que cela nous est permis et, ­bordel, on est passé·es à l’écriture inclusive il y a plus d’un an. Alors, la prochaine fois, chers confrères « terrorisés », merci de nous réserver une petite place parmi nos consœurs qui s’efforcent – hou ! les vilaines – de proposer à leurs rédactions plus de papiers sur les inégalités ou les violences conjugales. Nous en ferons une fierté. 

Partager

Cet article vous a plu ? Et si vous vous abonniez ?

Chaque jour, nous explorons l’actualité pour vous apporter des expertises et des clés d’analyse. Notre mission est de vous proposer une information de qualité, engagée sur les sujets qui vous tiennent à cœur (féminismes, droits des femmes, justice sociale, écologie...), dans des formats multiples : reportages inédits, enquêtes exclusives, témoignages percutants, débats d’idées… 
Pour profiter de l’intégralité de nos contenus et faire vivre la presse engagée, abonnez-vous dès maintenant !  

Une autre manière de nous soutenir… le don !

Afin de continuer à vous offrir un journalisme indépendant et de qualité, votre soutien financier nous permet de continuer à enquêter, à démêler et à interroger.
C’est aussi une grande aide pour le développement de notre transition digitale.
Chaque contribution, qu'elle soit grande ou petite, est précieuse. Vous pouvez soutenir Causette.fr en donnant à partir de 1 € .

Écrit par