fbpx

Le sur­em­bal­lage plas­tique a fini par avoir la peau des kiwis

kiwi
© Cécilia C

Avouez, entre nous, avec sa peau mar­ron et légè­re­ment urti­cante, le kiwi est un fruit dis­gra­cieux qui le rend ample­ment sous-​côté. Pour lui repul­per son attrac­ti­vi­té, le génie mar­ke­ting d’Hyper U a frap­pé fort : les « kiwi solo » gros­siè­re­ment éplu­chés sur leurs four­chettes jetables, le tout évi­dem­ment embal­lés sous film plas­tique.

C’est au site d'actualité consa­cré aux enjeux envi­ron­ne­men­taux et sociaux Mr Mondialisation qu’on doit cette pépite tut­ti frut­ti. Il a lan­cé en mai l'opération #balan­ce­ton­pro­duit, des­ti­née à consta­ter et dénon­cer le « sur­em­bal­lage scan­da­leux et inutile de pro­duits ali­men­taires »

On remer­cie donc Cécilia C qui a envoyé la pho­to des kiwi pro­blé­ma­tiques, prise le 26 juillet à l'Hyper U des Arcs dans le Var. Si les bananes et autres pommes embal­lées sous vide fai­saient déjà mal­heu­reu­se­ment par­tie de notre quo­ti­dien, Hyper U semble avoir tenu à faire sa part dans le gas­pillage de plas­tique inutile, et nous bluffe ici par son ingé­nio­si­té. 

Car quand on y pense, c'est vrai que c’est plu­tôt pra­tique, cette four­chette en bois pour man­ger son kiwi. On s'épargne la longue, ennuyeuse et par­fois dou­lou­reuse expé­rience de cou­per son fruit soi-​même. Et pour celles et ceux qui ne man­que­ront pas de râler, eh bah, ils et elles n’ont qu’à deman­der à la nature de trou­ver une façon de cou­vrir ces kiwis sans qu’on ait à uti­li­ser du plas­tique. Attendez, c'est pas déjà le cas ? 

Partager

Cet article vous a plu ? Et si vous vous abonniez ?

Chaque jour, nous explorons l’actualité pour vous apporter des expertises et des clés d’analyse. Notre mission est de vous proposer une information de qualité, engagée sur les sujets qui vous tiennent à cœur (féminismes, droits des femmes, justice sociale, écologie...), dans des formats multiples : reportages inédits, enquêtes exclusives, témoignages percutants, débats d’idées… 
Pour profiter de l’intégralité de nos contenus et faire vivre la presse engagée, abonnez-vous dès maintenant !  

 

Une autre manière de nous soutenir…. le don !

Afin de continuer à vous offrir un journalisme indépendant et de qualité, votre soutien financier nous permet de continuer à enquêter, à démêler et à interroger.
C’est aussi une grande aide pour le développement de notre transition digitale.
Chaque contribution, qu'elle soit grande ou petite, est précieuse. Vous pouvez soutenir Causette.fr en donnant à partir de 1 € .