barbie
© Capture écran deguisetoi.fr

Le cos­tume Barbie favo­ri des son­dages pour Halloween : le fémi­nisme en prend un coup

Au pla­card les balais et cha­peaux de sor­cière cette année ! C’est Barbie qui se retrouve sur le podium des dégui­se­ments pour Halloween. Un effet boo­me­rang du film à suc­cès. Mais ne produit-​il pas, fina­le­ment l’effet inverse de ce que le film aurait sou­hai­té pro­duire?

Selon Google Trends, Barbie s’apprêterait à domi­ner Halloween. Plus gros suc­cès com­mer­cial de l’histoire de la Warner en cent ans d’existence, le film de Greta Gerwig s’invite à la soi­rée du 31 octobre. Résultat des courses : sous cou­vert d’un ver­nis pseu­do fémi­niste, c’est un déluge de rose, un ébou­le­ment de patins à rou­lettes fluo et une ava­lanche de per­ruques blondes qui vont défi­ler dans les rues de New York et d’ailleurs. Après les cos­tumes ins­pi­rés de Tokyo dans La Casa de Papel ou de Harley Quinn (cou­cou Margot Robbie), c’est donc au tour de Barbie de se voir pro­pul­sée à la tête de la liste des héroïnes “badass” d’Halloween option dégui­se­ment un peu sexy quand même. Et c’est bien le problème. 

On aura eu beau essayer de nous faire pas­ser Barbie pour une héroïne fémi­niste, indé­pen­dante, qui se rebelle contre le patriar­cat, fina­le­ment, c’est bien le retour des paillettes et du rose gir­ly qui sortent vain­queur de cette affaire. Et Mattel, entre­prise ultra capi­ta­liste qui se frotte les mains pour cette grosse pub vivante qui défi­le­ra dans les rues en mode “trick or treat” (des bon­bons ou un sort).

Surtout, il remet au goût du jour – et sans culpa­bi­li­té, puisque Barbie, elle est badass, non ? –l’éternel pon­cif du dégui­se­ment sexy pour les filles. Parce qu’il faut tou­jours res­ter un peu bonasse sur les bords, n’est-ce pas ? La soi­rée d’Halloween se fait depuis belle lurette le théâtre d’une com­pé­ti­tion tacite pour par­ve­nir à arbo­rer un cos­tume à la fois ins­pi­ré et agui­cheur. Si pour l’originalité, on repas­se­ra, le suc­cès du film Barbie en fait cette année le dégui­se­ment idéal pour prou­ver à tous et toutes les invité·es de la soi­rée “exor­cisme et petits fours” de la voi­sine qu’on peut être la plus belle même un soir où on est cen­sée filer la frousse. Ce sont les sor­cières qui prennent cher ! Points bonus si vous par­ve­nez à vous dégo­ter un Ken en guise d’accessoire. De quoi anéan­tir les bonnes inten­tions de Greta Gerwig et ravi­ver la flamme ultra capi­ta­liste de Barbie. 

On ajou­te­ra à cela que la Sag-​Aftra, syn­di­cat des acteurs et actrices actuel­le­ment en grève, invite ses membres à ban­nir cette année les cos­tumes ins­pi­rés des per­son­nages de grands stu­dios hol­ly­woo­diens en sou­tien à la pro­tes­ta­tion. Autant dire que l’on compte bien recy­cler une nou­velle fois notre dégui­se­ment de Totoro. 

Partager

Cet article vous a plu ? Et si vous vous abonniez ?

Chaque jour, nous explorons l’actualité pour vous apporter des expertises et des clés d’analyse. Notre mission est de vous proposer une information de qualité, engagée sur les sujets qui vous tiennent à cœur (féminismes, droits des femmes, justice sociale, écologie...), dans des formats multiples : reportages inédits, enquêtes exclusives, témoignages percutants, débats d’idées… 
Pour profiter de l’intégralité de nos contenus et faire vivre la presse engagée, abonnez-vous dès maintenant !  

 

Une autre manière de nous soutenir…. le don !

Afin de continuer à vous offrir un journalisme indépendant et de qualité, votre soutien financier nous permet de continuer à enquêter, à démêler et à interroger.
C’est aussi une grande aide pour le développement de notre transition digitale.
Chaque contribution, qu'elle soit grande ou petite, est précieuse. Vous pouvez soutenir Causette.fr en donnant à partir de 1 € .

Inverted wid­get

Turn on the "Inverted back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.

Accent wid­get

Turn on the "Accent back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.