message.jpg
© Gros pour Causette

L’affaire est dans le clip

Un pla­ce­ment de pro­duit dans un clip peut être une véri­table aubaine pour votre petite entre­prise. Mais Diariata N’Diaye, qui a créé App-​Elles, une appli­ca­tion pour aider les femmes vic­times de vio­lences ou de har­cè­le­ment, ne s’attendait pas à ce qu’un label de musique la sol­li­cite en lui deman­dant… 12 000 euros pour que son appli figure dans le clip au concept « ultra girl power dans l’air du temps » d’une jeune chan­teuse enga­gée contre le har­cè­le­ment ! 

« Dans ce clip, s’enthousiasme le mail envoyé par le label à Diarata début sep­tembre, [la chan­teuse] Léa Paci attend son bus à l’arrêt, écoute de la musique en dan­sant, en regar­dant votre appli­ca­tion sur son télé­phone. » L’argument mar­ke­ting : valo­ri­ser un outil qui per­met d’envoyer à des proches de la vic­time une alerte et un enre­gis­tre­ment audio de ce qui se passe aux alen­tours. Et, atten­tion, le scé­na­rio est des plus réa­listes. « S’ensuit une alter­ca­tion avec deux hommes venant l’accoster lour­de­ment, Léa se défend tout en conti­nuant à dan­ser. » 

Diariata N’Diaye pré­fère en rire. « C’est rare, les femmes qui conti­nuent de dan­ser quand elles sont agres­sées ! J’ai évi­dem­ment décli­né : mon appli­ca­tion a été lan­cée avec mes propres fonds, puis déve­lop­pée à l’aide de sub­ven­tions. Elle est gra­tuite et sur­tout pas lucra­tive ! » Et d’accuser d’autres appli­ca­tions pro­po­sant les mêmes ser­vices en ver­sion payante d’avoir créé une confu­sion entre soli­da­ri­té et pro­fit : « La lutte contre les vio­lences ne peut pas être un busi­ness, ça ne marche pas. » 

Contacté par Causette, le label, lui, pris en fla­grant délit de femi­nism washing a pré­fé­ré ne pas don­ner suite à notre demande d’interview. 

Partager

Cet article vous a plu ? Et si vous vous abonniez ?

Chaque jour, nous explorons l’actualité pour vous apporter des expertises et des clés d’analyse. Notre mission est de vous proposer une information de qualité, engagée sur les sujets qui vous tiennent à cœur (féminismes, droits des femmes, justice sociale, écologie...), dans des formats multiples : reportages inédits, enquêtes exclusives, témoignages percutants, débats d’idées… 
Pour profiter de l’intégralité de nos contenus et faire vivre la presse engagée, abonnez-vous dès maintenant !  

 

Une autre manière de nous soutenir…. le don !

Afin de continuer à vous offrir un journalisme indépendant et de qualité, votre soutien financier nous permet de continuer à enquêter, à démêler et à interroger.
C’est aussi une grande aide pour le développement de notre transition digitale.
Chaque contribution, qu'elle soit grande ou petite, est précieuse. Vous pouvez soutenir Causette.fr en donnant à partir de 1 € .