fbpx
people standing near bare trees during daytime
©Delia Giandeini

La pro­chaine Cop sur le cli­mat sera pré­si­dée par… le PDG d’une com­pa­gnie pétrolière

Les blagues les meilleures sont les plus courtes. Celle-​ci tient en une phrase : Le PDG d’une grande com­pa­gnie pétro­lière d’Abu Dhabi vient d’être nom­mé pré­sident de la pro­chaine COP 28 qui se tien­dra à Dubaï en novembre 2023. Hélas pour nous, il ne s’agit pas d’une vanne. Sultan Ahmed al-​Jaber, 49 ans, le patron du géant émi­ra­ti des hydro­car­bures – qui est aus­si ministre de l’Industrie -, a bien été nom­mé par les Émirats arabes unis pour pré­si­der la grande messe du cli­mat qui pren­dra place dans l’empire du pétrole.

Un magnat de l'or noir comme pré­sident d'une confé­rence sur le cli­mat dans un pays hôte loin d’être bon élève en matière de lutte contre le dérè­gle­ment cli­ma­tique, ça ne rime pas tel­le­ment avec enga­ge­ments cli­ma­tiques et prise de conscience. Plutôt avec kamou­lox et sor­tie de route. Mais rassurons-​nous. Sultan Ahmed al-​Jaber, le roi du pétrole, est éga­le­ment à la tête de Masdar, une entre­prise émi­ra­tie d’énergies renou­ve­lables. Un pied dans l’industrie pétro­lière, l’autre dans le renou­ve­lable et le corps tout entier englué dans le green­wa­shing. « L’action cli­ma­tique est une immense oppor­tu­ni­té éco­no­mique d’investissement dans la crois­sance durable. Le finan­ce­ment est la clé », a affir­mé Sultan Ahmed al-​Jaber. Voilà au moins qui est clair sur les inten­tions du nou­veau président.

Dans leur der­nier rap­port, en 2022, les scien­ti­fiques du Giec ont esti­mé que le monde n’a plus que trois ans pour mettre fin à l’utilisation des éner­gies fos­siles afin de limi­ter le réchauf­fe­ment cli­ma­tique à des niveaux sou­te­nables. Ça, non plus, ce n’était pas une blague. 

Lire aus­si I COP 27 : Antonio Gutteres évoque un "sui­cide col­lec­tif", Emmanuel Macron tance l'inaction des Etats-​Unis et de la Chine

Partager

Cet article vous a plu ? Et si vous vous abonniez ?

Chaque jour, nous explorons l’actualité pour vous apporter des expertises et des clés d’analyse. Notre mission est de vous proposer une information de qualité, engagée sur les sujets qui vous tiennent à cœur (féminismes, droits des femmes, justice sociale, écologie...), dans des formats multiples : reportages inédits, enquêtes exclusives, témoignages percutants, débats d’idées… 
Pour profiter de l’intégralité de nos contenus et faire vivre la presse engagée, abonnez-vous dès maintenant !  

 

Une autre manière de nous soutenir…. le don !

Afin de continuer à vous offrir un journalisme indépendant et de qualité, votre soutien financier nous permet de continuer à enquêter, à démêler et à interroger.
C’est aussi une grande aide pour le développement de notre transition digitale.
Chaque contribution, qu'elle soit grande ou petite, est précieuse. Vous pouvez soutenir Causette.fr en donnant à partir de 1 € .