97 quiche cv
© Gros pour Causette

La pile de CV qui embarrasse pôle emploi

« Viens vérifier ton classement ! » nous alerte une notification. Laquelle n’a rien à voir avec nos prouesses en lancer de poids, mais nous est envoyée – quotidiennement – par La Pile de CV, qui n’est autre que la nouvelle version de Bowkr, cette application lancée en 2016 « avec la volonté d’apporter de la fraîcheur et de l’efficacité » dans la recherche d’emploi. Pour rendre le chômedu un peu plus « fun », la start-​up française a récemment modernisé sa plateforme en recourant à la « gamification » (soit le fait d’utiliser des mécanismes de jeu dans un domaine non ludique). 

L’objectif est simple : il s’agit de placer son CV en haut de la pile, en gagnant des « points d’XP » (XP pour expérience). Pour ce faire, on peut mentionner ses compétences – une langue étrangère ? 500 points de gagnés. Un Master ? 2 000 points. On peut également visionner une pub (500 points) ou noter l’appli (2 500 points). Mais on a aussi la possibilité de payer : en déboursant 33,99 euros, on peut rafler 20 000 XP d’un coup… pour cinq jours. Pour quatorze jours, il nous en coûtera 99,99 euros. « Mais attention, un recruteur qui te booke ou qui te refuse peut aussi te faire gagner ou perdre des points. Bonne chance à toi ! » nous prévient La Pile de CV, qui se targuait, début janvier, d’avoir le soutien de Pôle Emploi. 

Eh oui, depuis 2016, Bowkr est officiellement référencée parmi les 300 outils de l’Emploi Store. Lequel est censé assurer une mission de service public… pas d’inciter les chômeurs à payer pour dégoter un job ! Sentant la bise venir, Pôle Emploi a vite rompu son partenariat avec l’appli – qui a depuis disparu de l’Emploi Store – au motif qu’elle n’était « plus conforme au descriptif ». « Ce qui n’interdit pas à Bowkr de faire une nouvelle demande de partenariat », assure Pôle Emploi, qui dit référencer uniquement les outils gratuits ou freemium. Pour rappel, on appelle « freemium » les sites qui offrent à la fois un service gratuit et… des options payantes (comme LinkedIn, Viadeo…) ou La Pile de CV, justement ! Business is business… 

Partager