fbpx

La néo-​sorcellerie, ça va trop loin

persil marie claire A
© Gros

Contre le retard de règles, rien de tel qu’une botte de per­sil glis­sée dans le vagin. Élucubration d’une wan­nabe her­bo­riste sur Doctissimo ? Non, conseil sérieux de Marie Claire UK, dans un article publié sur son site en jan­vier. Supprimé depuis, il affir­mait en toute détente que le per­sil per­met­tait d’assouplir le col de l’utérus et de lut­ter contre les dés­équi­libres hor­mo­naux, par­fois à l’origine de retards de règles.

« Peu de choses peuvent être insé­rées dans le vagin, et les légumes, géné­ra­le­ment, n’en font pas par­tie, a reca­dré la gyné­co­logue Shazia Malik dans les colonnes de The Independent. Aucun béné­fice n’a jamais été prou­vé concer­nant [le per­sil]. Au contraire, il existe de vrais risques pour la san­té, il y a même eu des morts. » Une allu­sion à l’effroyable décès d’une Argentine en août 2018, qui avait contrac­té une infec­tion vagi­nale à la suite d’une ten­ta­tive d’avortement à domi­cile, à l’aide de per­sil. Notre conseil : un peu de per­sil dans les oreilles pour ne plus entendre ce genre de dés­in­for­ma­tion.

Partager

Cet article vous a plu ? Et si vous vous abonniez ?

Chaque jour, nous explorons l’actualité pour vous apporter des expertises et des clés d’analyse. Notre mission est de vous proposer une information de qualité, engagée sur les sujets qui vous tiennent à cœur (féminismes, droits des femmes, justice sociale, écologie...), dans des formats multiples : reportages inédits, enquêtes exclusives, témoignages percutants, débats d’idées… 
Pour profiter de l’intégralité de nos contenus et faire vivre la presse engagée, abonnez-vous dès maintenant !  

 

Une autre manière de nous soutenir…. le don !

Afin de continuer à vous offrir un journalisme indépendant et de qualité, votre soutien financier nous permet de continuer à enquêter, à démêler et à interroger.
C’est aussi une grande aide pour le développement de notre transition digitale.
Chaque contribution, qu'elle soit grande ou petite, est précieuse. Vous pouvez soutenir Causette.fr en donnant à partir de 1 € .