99 quiches la charge locative des femmes © Pascal Gros pour Causette
© Gros pour Causette

La charge locative des femmes

Les femmes, ces éternelles coquettes qui passent deux heures par jour sous la douche à se pomponner sans considération aucune ni pour la facture ni pour la planète ! C’est la croyance bien ancrée dans le ciboulot du propriétaire d’une de nos lectrices, Lola*, qui a reçu de sa part une missive croquignolesque. Le bonhomme lui réclame un complément de charges, arguant ceci : « En fait, le montant de 17 euros de charges correspond à la conso en eau d’un gars, aux environs de 18 à 25 m3. Pour une fille, il faut compter en général 30 à 35 m3. »
À l’Agence départementale d’information sur le logement de Paris (Adil 75), la dame à qui nous racontons l’affaire est morte de rire : « J’aurai vraiment tout entendu ! Ça veut dire que les hommes sont moins propres que nous, peut-​être ? Plus sérieusement, différencier le prix des charges selon le genre relèverait de la discrimination. » Nous voilà rassurées. Quant à Lola, elle attend encore que son proprio lui envoie la facture de sa consommation d’eau… 

*Le prénom a été modifié.

Partager