99 quiches la charge locative des femmes © Pascal Gros pour Causette
© Gros pour Causette

La charge locative des femmes

Les femmes, ces éternelles coquettes qui passent deux heures par jour sous la douche à se pomponner sans considération aucune ni pour la facture ni pour la planète ! C’est la croyance bien ancrée dans le ciboulot du propriétaire d’une de nos lectrices, Lola*, qui a reçu de sa part une missive croquignolesque. Le bonhomme lui réclame un complément de charges, arguant ceci : « En fait, le montant de 17 euros de charges correspond à la conso en eau d’un gars, aux environs de 18 à 25 m3. Pour une fille, il faut compter en général 30 à 35 m3. »
À l’Agence départementale d’information sur le logement de Paris (Adil 75), la dame à qui nous racontons l’affaire est morte de rire : « J’aurai vraiment tout entendu ! Ça veut dire que les hommes sont moins propres que nous, peut-​être ? Plus sérieusement, différencier le prix des charges selon le genre relèverait de la discrimination. » Nous voilà rassurées. Quant à Lola, elle attend encore que son proprio lui envoie la facture de sa consommation d’eau… 

*Le prénom a été modifié.

Partager

Cet article vous a plu ? Et si vous vous abonniez ?

Chaque jour, nous explorons l’actualité pour vous apporter des expertises et des clés d’analyse. Notre mission est de vous proposer une information de qualité, engagée sur les sujets qui vous tiennent à cœur (féminismes, droits des femmes, justice sociale, écologie...), dans des formats multiples : reportages inédits, enquêtes exclusives, témoignages percutants, débats d’idées… 
Pour profiter de l’intégralité de nos contenus et faire vivre la presse engagée, abonnez-vous dès maintenant !  

Une autre manière de nous soutenir… le don !

Afin de continuer à vous offrir un journalisme indépendant et de qualité, votre soutien financier nous permet de continuer à enquêter, à démêler et à interroger.
C’est aussi une grande aide pour le développement de notre transition digitale.
Chaque contribution, qu'elle soit grande ou petite, est précieuse. Vous pouvez soutenir Causette.fr en donnant à partir de 1 € .