darty
© capture écran

Images de bébés sur les paquets de couches : à ne pas repro­duire à la maison

Une étude de chercheur·euses met en garde contre les images pré­sentes sur les paquets de couches, pou­vant conduire à la mort subite du nourrisson. 

Il était temps de s’en rendre compte, les fabricant·es de couches ayant vrai­sem­bla­ble­ment omis de se poser la ques­tion en réu. Il a fal­lu que de très sérieux·euses chercheur·euses de l’Inserm, de l’Université Paris-​Cité et de HEC Paris, en col­la­bo­ra­tion avec l’AP-HP, le CHU de Nantes et d’autres struc­tures de recherche euro­péennes se penchent sur les images pré­sentes sur les embal­lages de couches pour bébés dans onze pays euro­péens, dont la France, pour voir que celles-​ci pou­vaient pré­sen­ter un dan­ger pour l’enfant si les posi­tions étaient repro­duites à la maison. 

Dans l’étude, publiée lun­di 23 octobre dans le Journal of pedia­trics, 631 embal­lages pour nour­ris­sons de moins de 5 kilos ont été pas­sés au crible. La moi­tié d’entre eux pré­sente un bébé endor­mi et par­mi ces images, 80 % mon­tre­raient des posi­tions non conformes aux conseils de pré­ven­tion contre le syn­drome de mort subite du nour­ris­son : bébés endor­mis sur le ventre, sur le côté, avec un dou­dou, un oreiller ou une cou­ver­ture. On peut obser­ver un bébé endor­mi en posi­tion ven­trale sur 51 % d’entre elles, ou par­ta­geant la sur­face de cou­chage avec une autre per­sonne sur 10 %. Les chercheur·euses ont même lan­cé une péti­tion pour aler­ter les auto­ri­tés sur le sujet.

Rappelons que, depuis une tren­taine d’années, des recom­man­da­tions de cou­chage ont per­mis de dimi­nuer de 80 % l’incidence de la mort subite en France, qui se situe aujourd’hui entre 250 et 350 décès par an.

Gageons que les parents sont un peu mieux infor­més que les industriel·les…

A lire aus­si I Inflation : les laits infan­tiles et les couches pour bébé en hausse dans les phar­ma­cies sans réelle explication

Partager

Cet article vous a plu ? Et si vous vous abonniez ?

Chaque jour, nous explorons l’actualité pour vous apporter des expertises et des clés d’analyse. Notre mission est de vous proposer une information de qualité, engagée sur les sujets qui vous tiennent à cœur (féminismes, droits des femmes, justice sociale, écologie...), dans des formats multiples : reportages inédits, enquêtes exclusives, témoignages percutants, débats d’idées… 
Pour profiter de l’intégralité de nos contenus et faire vivre la presse engagée, abonnez-vous dès maintenant !  

 

Une autre manière de nous soutenir…. le don !

Afin de continuer à vous offrir un journalisme indépendant et de qualité, votre soutien financier nous permet de continuer à enquêter, à démêler et à interroger.
C’est aussi une grande aide pour le développement de notre transition digitale.
Chaque contribution, qu'elle soit grande ou petite, est précieuse. Vous pouvez soutenir Causette.fr en donnant à partir de 1 € .

Inverted wid­get

Turn on the "Inverted back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.

Accent wid­get

Turn on the "Accent back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.