Fly me… to the nuclear moon

114 quiches pascal gros pour causette
© Pascal Gros pour Causette

Le projet n’est pas nouveau, mais il vient de connaître un grand coup d’accélérateur.
Le 24 juillet, le gouvernement américain a lancé un appel d’offres très officiel au secteur privé des « technologies innovantes » pour concevoir un réacteur nucléaire qui trouvera sa place… sur la Lune. 

Sous la houlette de la Nasa et du département d’État à l’Énergie, le laboratoire national d’Idaho laisse à ces start-​up jusqu’au 8 septembre pour trouver les solutions techniques afin de créer une centrale nucléaire sur le satellite de la Terre. L’enjeu ? Produire de l’électricité atomique depuis la Lune en 2026, de façon à anticiper des « missions ultérieures, par exemple sur Mars ». Bah oui, pour nos explorateurs de l’espace, tester l’engin sur la Lune avant d’en installer un sur la planète rouge semble un entre-​deux somme toute raisonnable.

Car les Américains ont de grands projets pour notre système solaire : on connaissait bien sûr SpaceX, le fantasme du milliardaire Elon Musk pour coloniser Mars (un million de Terriens l’habitant d’ici à 2060, tout de même), mais Trump s’est lui aussi lancé. Au printemps, le président a dessiné, par décret, les contours d’un open bar pour exploiter les ressources lunaires – en premier lieu desquelles, l’eau. « L’espace extra-​atmosphérique est un domaine de l’activité humaine unique sur le plan juridique et physique, et les États-​Unis ne le considèrent pas comme un bien commun mondial. » Bientôt, chez vous, de l’eau lunaire à taux de radioactivité explosif. 

Partager

Cet article vous a plu ? Et si vous vous abonniez ?

Chaque jour, nous explorons l’actualité pour vous apporter des expertises et des clés d’analyse. Notre mission est de vous proposer une information de qualité, engagée sur les sujets qui vous tiennent à cœur (féminismes, droits des femmes, justice sociale, écologie...), dans des formats multiples : reportages inédits, enquêtes exclusives, témoignages percutants, débats d’idées… 
Pour profiter de l’intégralité de nos contenus et faire vivre la presse engagée, abonnez-vous dès maintenant !  

Une autre manière de nous soutenir… le don !

Afin de continuer à vous offrir un journalisme indépendant et de qualité, votre soutien financier nous permet de continuer à enquêter, à démêler et à interroger.
C’est aussi une grande aide pour le développement de notre transition digitale.
Chaque contribution, qu'elle soit grande ou petite, est précieuse. Vous pouvez soutenir Causette.fr en donnant à partir de 1 € .