Fly me… to the nuclear moon

114 quiches pascal gros pour causette
© Pascal Gros pour Causette

Le pro­jet n’est pas nou­veau, mais il vient de connaître un grand coup d’accélérateur.
Le 24 juillet, le gou­ver­ne­ment amé­ri­cain a lan­cé un appel d’offres très offi­ciel au sec­teur pri­vé des « tech­no­lo­gies inno­vantes » pour conce­voir un réac­teur nucléaire qui trou­ve­ra sa place… sur la Lune. 

Sous la hou­lette de la Nasa et du dépar­te­ment d’État à l’Énergie, le labo­ra­toire natio­nal d’Idaho laisse à ces start-​up jusqu’au 8 sep­tembre pour trou­ver les solu­tions tech­niques afin de créer une cen­trale nucléaire sur le satel­lite de la Terre. L’enjeu ? Produire de l’électricité ato­mique depuis la Lune en 2026, de façon à anti­ci­per des « mis­sions ulté­rieures, par exemple sur Mars ». Bah oui, pour nos explo­ra­teurs de l’espace, tes­ter l’engin sur la Lune avant d’en ins­tal­ler un sur la pla­nète rouge semble un entre-​deux somme toute rai­son­nable.

Car les Américains ont de grands pro­jets pour notre sys­tème solaire : on connais­sait bien sûr SpaceX, le fan­tasme du mil­liar­daire Elon Musk pour colo­ni­ser Mars (un mil­lion de Terriens l’habitant d’ici à 2060, tout de même), mais Trump s’est lui aus­si lan­cé. Au prin­temps, le pré­sident a des­si­né, par décret, les contours d’un open bar pour exploi­ter les res­sources lunaires – en pre­mier lieu des­quelles, l’eau. « L’espace extra-​atmosphérique est un domaine de l’activité humaine unique sur le plan juri­dique et phy­sique, et les États-​Unis ne le consi­dèrent pas comme un bien com­mun mon­dial. » Bientôt, chez vous, de l’eau lunaire à taux de radio­ac­ti­vi­té explo­sif. 

Partager

Cet article vous a plu ? Et si vous vous abonniez ?

Chaque jour, nous explorons l’actualité pour vous apporter des expertises et des clés d’analyse. Notre mission est de vous proposer une information de qualité, engagée sur les sujets qui vous tiennent à cœur (féminismes, droits des femmes, justice sociale, écologie...), dans des formats multiples : reportages inédits, enquêtes exclusives, témoignages percutants, débats d’idées… 
Pour profiter de l’intégralité de nos contenus et faire vivre la presse engagée, abonnez-vous dès maintenant !  

 

Une autre manière de nous soutenir…. le don !

Afin de continuer à vous offrir un journalisme indépendant et de qualité, votre soutien financier nous permet de continuer à enquêter, à démêler et à interroger.
C’est aussi une grande aide pour le développement de notre transition digitale.
Chaque contribution, qu'elle soit grande ou petite, est précieuse. Vous pouvez soutenir Causette.fr en donnant à partir de 1 € .