Étouffeur d’affaires au Qatar

fifa 2022.jpg a
© Gros pour Causette

Envie d’une reconversion à l’étranger qui mette au défi vos talents de happiness manager ? N’hésitez pas : le Qatar se cherche un « manager des droits humains » pour sa Coupe du monde de football qui se tiendra en 2022. Principales tâches de la fiche de poste publiée en octobre : « Assurer des conditions de vie et de travail décentes » aux salarié·es du tournoi et créer les conditions d’un événement « accueillant, respectueux et sûr » pour tous les participant·es. Il est évidemment demandé aux candidat·es « une passion profonde pour la justice et l’inclusion ».
Quand on sait que 2 700 travailleurs immigrés, venus principalement du Népal et des Philippines, sont morts entre 2012 et 2018 sur les chantiers de la construction de stades pour la Coupe au Qatar, selon le quotidien britannique The Guardian, on ne peut être que rassuré·es de cette création de poste. Un master « extinction d’incendies médiatiques » serait, à nos yeux, un petit plus. 

Partager