Côté récup, on ne manque jamais d’air

113 quiches tote bag ÆˇPlease I cant breatheˇØ ∏ capture Çcran Facebook
© capture d’écran Facebook

Alors que les rassemblements antiracistes se multiplient à la suite de la mort de George Floyd, un Afro-​Américain assassiné lors d’un contrôle de police, le 25 mai, à Minneapolis, aux États-​Unis, certain·es en profitent pour faire leur beurre. Des influenceuses ont ainsi fait le plein de photos stylées en manif pour alimenter leur compte Instagram. Et les réseaux sociaux n’ont pas manqué d’épingler les images : poses sexy avec une pancarte « Black Lives Matter », selfies parmi les manifestant·es avant de tourner les talons aussi sec… Certaines avaient même sorti leur plus belle robe de soirée pour l’occasion, profitant à fond de leur white privilege.

Surfant elle aussi sur cette vague, la marque Belge, T’es Fou ! a commercialisé un sac sur lequel figure la phrase « Please, I can’t breathe » (« S’il vous plaît, je ne peux pas respirer »), les derniers mots prononcés par George Floyd. S’ils sont devenus un slogan déclamé lors des manifestations, ça devient carrément gênant de les voir récupérer en produit dérivé. Surtout que, niveau réclame, Belge, T’es Fou ! n’y est pas allé avec le dos de la cuillère : « Dépêchez-​vous, nous avons un stock limité ! » Face au tollé, la marque a expliqué que 1 euro sur chaque vente serait versé à une association… Pas de quoi racheter le mauvais goût. 

Partager