gay licencié.jpg A

Convergence des bruts

Le jour où Wesley Wernecke a laissé entendre à ses collègues et à son boss qu’il était marié à un homme, les ennuis ont commencé. Dès lors, tous les coups étaient permis pour se débarrasser de ce salarié hors normes. Quand le PDG de l’entreprise new-​yorkaise a remarqué une scandaleuse inégalité salariale de 87 000 dollars annuels entre Wesley Wernecke et « les autres personnes de sexe féminin du bureau », il s’est donc empressé de la corriger… à la baisse. Les « autres personnes de sexe féminin » ? Bah oui, c’est bien connu, les gays, c’est un peu comme des filles quand même. Une belle sensibilité à l’égalité salariale entre hommes et femmes en tout cas.

Partager