shutterstock 1155213397
© Shutterstock

Contraception : du neuf avec du vieux

« Une révolution ? » se demande LCI. Cet été, le laboratoire américain Evofem a dévoilé les derniers résultats des tests menés sur Amphora, son tout nouveau gel contraceptif « sans hormones », au « taux d’efficacité » de 86 %. Ou, si l’on préfère, au taux d’échec de 14 %. Moins risqué que la capote, dis donc ! « Sauf qu’en creusant, on apprend que l’étude a été réalisée sur sept mois, alors que l’indice de Pearl [qui définit la fiabilité des méthodes de contraception, ndlr] est toujours calculé sur un an », pointe le médecin généraliste Baptiste Meunier. Ce dernier a fait le calcul : sur une année, le taux d’échec d’Amphora avoisinerait plutôt les 24 %. « Pas beaucoup mieux qu’un spermicide classique, et moins efficace que les méthodes “naturelles” (comme le retrait) », raille le doc. Bref, en guise de révolution, « une méthode du siècle dernier habilement marketée »… qui devrait arriver sur le marché ­américain dès 2020. 

Partager

Cet article vous a plu ? Et si vous vous abonniez ?

Chaque jour, nous explorons l’actualité pour vous apporter des expertises et des clés d’analyse. Notre mission est de vous proposer une information de qualité, engagée sur les sujets qui vous tiennent à cœur (féminismes, droits des femmes, justice sociale, écologie...), dans des formats multiples : reportages inédits, enquêtes exclusives, témoignages percutants, débats d’idées… 
Pour profiter de l’intégralité de nos contenus et faire vivre la presse engagée, abonnez-vous dès maintenant !  

Une autre manière de nous soutenir… le don !

Afin de continuer à vous offrir un journalisme indépendant et de qualité, votre soutien financier nous permet de continuer à enquêter, à démêler et à interroger.
C’est aussi une grande aide pour le développement de notre transition digitale.
Chaque contribution, qu'elle soit grande ou petite, est précieuse. Vous pouvez soutenir Causette.fr en donnant à partir de 1 € .