fbpx
110 quiches corona chine flics pascal gros pour causette
© Gros

Chine : il court, il court le virus du fli­cage

Alors que l’Europe se démène face à une pro­pa­ga­tion expo­nen­tielle du coro­na­vi­rus, la Chine est en voie de l’éradiquer sur son sol. Pas de secret : les auto­ri­tés ont pris des mesures fermes de confi­nement et… en ont pro­fi­té pour faire pas­ser en douce un petit outil de fli­cage de masse des familles. Répondant au doux nom d’Alipay Health Code, une nou­velle appli note les citoyens en fonc­tion de leur risque infec­tieux grâce à un code cou­leur. Elle leur indique s’ils peuvent se mou­voir libre­ment (vert), s’ils doivent res­ter chez eux une semaine (jaune) ou res­ter en qua­ran­taine durant qua­torze jours (rouge). Les cri­tères exacts n’ont pas été com­mu­ni­qués, mais pour pro­non­cer sa sen­tence, l’appli se fon­de­rait sur les dépla­ce­ments de l’utilisateur dans des zones à risque, son contact avec une per­sonne conta­mi­née et cer­tains symp­tômes sus­pects. 
Mais en plus d’être auto­ri­taire, Alipay Health Code est une vraie balance. Le New York Times a décou­vert qu’elle per­met au ­gou­ver­ne­ment de pis­ter les citoyens : les infor­ma­tions ­ren­sei­gnées sur l’appli par les uti­li­sa­teurs (nom, âge, lieu de vie, etc.) sont ­direc­te­ment trans­mises à la police. Encore plus ras­su­rant, les forces de l’ordre dis­posent de l’historique de dépla­ce­ments et peuvent suivre les gens en temps réel. Une belle oppor­tu­ni­té pour mettre en place une sur­veillance éta­tique, l’application étant déjà déployée dans deux cents villes chi­noises en mars.

Partager

Cet article vous a plu ? Et si vous vous abonniez ?

Chaque jour, nous explorons l’actualité pour vous apporter des expertises et des clés d’analyse. Notre mission est de vous proposer une information de qualité, engagée sur les sujets qui vous tiennent à cœur (féminismes, droits des femmes, justice sociale, écologie...), dans des formats multiples : reportages inédits, enquêtes exclusives, témoignages percutants, débats d’idées… 
Pour profiter de l’intégralité de nos contenus et faire vivre la presse engagée, abonnez-vous dès maintenant !  

 

Une autre manière de nous soutenir…. le don !

Afin de continuer à vous offrir un journalisme indépendant et de qualité, votre soutien financier nous permet de continuer à enquêter, à démêler et à interroger.
C’est aussi une grande aide pour le développement de notre transition digitale.
Chaque contribution, qu'elle soit grande ou petite, est précieuse. Vous pouvez soutenir Causette.fr en donnant à partir de 1 € .