114 quiches ciel post covid ava air
© Eva air

Taïwan : cet avion qui fait des ronds dans l’air

À l’heure où le ciel post-​Covid tourne au ralenti, la tendance est au tourisme plus propre, dans une volonté de voyager moins mais mieux. Pourtant, plusieurs compagnies usent et rivalisent de non-​sens pour compenser la crise du marché aérien et combler la frustration de ses client·es bloqué·es par la fermeture des frontières. 

La dernière en date nous est offerte par la compagnie aérienne taïwanaise Eva Air qui invite ses client·es à prendre l’avion comme on monterait dans un manège. À l’occasion de la fête des Pères, célébrée le 8 août, Eva Air a proposé un vol au départ de l’aéroport international de Taïwan-​Taoyuan en direction de… nulle part. À bord du très populaire A330, siglé Hello Kitty, et moyennant 180 euros pour un billet économique et 214 euros pour un siège en business class, les passager·ères ont profité d’un vol de 2 h 45 au-​dessus du Japon. Au programme de l’expérience, duty free, sushis 3‑étoiles et carte Wi-​Fi gratuite. Au moins ça pour faire oublier qu’au bout de la balade c’est retour au tarmac. Faux voyage donc, mais véritable impact climatique. S’il faut dix-​huit arbres pour compenser les émissions carbone d’un Paris-​Sydney, combien seront plantés pour compenser le Taïwan-​Taïwan ?

Partager

Cet article vous a plu ? Et si vous vous abonniez ?

Chaque jour, nous explorons l’actualité pour vous apporter des expertises et des clés d’analyse. Notre mission est de vous proposer une information de qualité, engagée sur les sujets qui vous tiennent à cœur (féminismes, droits des femmes, justice sociale, écologie...), dans des formats multiples : reportages inédits, enquêtes exclusives, témoignages percutants, débats d’idées… 
Pour profiter de l’intégralité de nos contenus et faire vivre la presse engagée, abonnez-vous dès maintenant !  

Une autre manière de nous soutenir… le don !

Afin de continuer à vous offrir un journalisme indépendant et de qualité, votre soutien financier nous permet de continuer à enquêter, à démêler et à interroger.
C’est aussi une grande aide pour le développement de notre transition digitale.
Chaque contribution, qu'elle soit grande ou petite, est précieuse. Vous pouvez soutenir Causette.fr en donnant à partir de 1 € .