« Certified Lover Boy » : mais pour­quoi tant de femmes en cloque ?

Notre avis sur le nouvel album de Drake Certified Lover boy

Le nou­vel album de Drake, Certified Lover Boy, vient de sor­tir ce ven­dre­di 3 sep­tembre, comme pour com­bler nos envies de danses cha­lou­pées. Et puisque le rap­peur cana­dien est un fier esthète épris d’art contem­po­rain – son luxueux manoir de Toronto res­semble à un sho­wroom de desi­gn ou à une gale­rie d’art, on hésite, tant il accu­mule les pro­duc­tions d’artistes très en vue –, s’attacher les ser­vices de la super­star du genre, Damien Hirst, pour la cou­ver­ture de l’opus son­nait comme une évi­dence.

La pochette de Certified lover boy consiste donc en une suc­ces­sion d’emojis de femmes enceintes, rap­pe­lant un inté­rêt de Damien Hirst pour ce phé­no­mène bio­lo­gique bien plus grand (« Virgin Mother », « Wretched War ») que pour le deve­nir des salarié·es de sa fabric qu’il licen­cie à tour de bras. Mais ce n’est pas le sujet. Graphiquement, on oscille entre le « je me suis pas hyper fou­lé » et l’appli de colo­riage man­da­la pour se détendre. Question mes­sage, c’est le grand point d’interrogation : un « lover boy » cer­ti­fié, c’est celui qui fait des gosses à cha­cune de ses conquêtes au sou­rire béat inter­chan­geable ?

À ce compte-​là, on pré­fé­re­ra le détour­ne­ment signé par le rap­peur gay Lil Nas X.

Partager

Cet article vous a plu ? Et si vous vous abonniez ?

Chaque jour, nous explorons l’actualité pour vous apporter des expertises et des clés d’analyse. Notre mission est de vous proposer une information de qualité, engagée sur les sujets qui vous tiennent à cœur (féminismes, droits des femmes, justice sociale, écologie...), dans des formats multiples : reportages inédits, enquêtes exclusives, témoignages percutants, débats d’idées… 
Pour profiter de l’intégralité de nos contenus et faire vivre la presse engagée, abonnez-vous dès maintenant !  

 

Une autre manière de nous soutenir…. le don !

Afin de continuer à vous offrir un journalisme indépendant et de qualité, votre soutien financier nous permet de continuer à enquêter, à démêler et à interroger.
C’est aussi une grande aide pour le développement de notre transition digitale.
Chaque contribution, qu'elle soit grande ou petite, est précieuse. Vous pouvez soutenir Causette.fr en donnant à partir de 1 € .