Ronaldo
© Gros pour Causette

Carton jaune pour Ronaldo

Quel papa attentionné, ce Cristiano Ronaldo. Début avril, la star du ballon rond s’est fendue d’une vidéo croquignolesque sur Instagram, dévoilant à ses 161 millions d’abonné·es un petit moment de sa vie de famille – s’offrant au passage un petit coup de pub sur le dos de ses bébés, dont l’image se retrouve jetée en pâture sur les réseaux sociaux. On y voit le footballeur, chez lui, en train d’échanger des passes avec Mateo, son garçon de presque 2 ans, et qui, manifestement, en a déjà sous le pied. 

Un jeu tellement chouette que sa sœur jumelle, Eva, aimerait bien participer : à l’arrière-plan, on aperçoit la petite fille, postée derrière son frère, en train de balancer sa jambe dans le vide dans l’espoir que Papa lui passe à son tour la balle. En vain. Eva a beau mimer les gestes de son jumeau et manifester son intérêt pour le ballon, Cristiano n’en a que pour son héritier. Ce que finit par comprendre la fillette, que l’on voit, résignée, se saisir… d’un balai miniature et d’un chariot de nettoyage. Bah quoi, les filles, c’est fait pour ça, non ?

Partager

Cet article vous a plu ? Et si vous vous abonniez ?

Chaque jour, nous explorons l’actualité pour vous apporter des expertises et des clés d’analyse. Notre mission est de vous proposer une information de qualité, engagée sur les sujets qui vous tiennent à cœur (féminismes, droits des femmes, justice sociale, écologie...), dans des formats multiples : reportages inédits, enquêtes exclusives, témoignages percutants, débats d’idées… 
Pour profiter de l’intégralité de nos contenus et faire vivre la presse engagée, abonnez-vous dès maintenant !  

Une autre manière de nous soutenir… le don !

Afin de continuer à vous offrir un journalisme indépendant et de qualité, votre soutien financier nous permet de continuer à enquêter, à démêler et à interroger.
C’est aussi une grande aide pour le développement de notre transition digitale.
Chaque contribution, qu'elle soit grande ou petite, est précieuse. Vous pouvez soutenir Causette.fr en donnant à partir de 1 € .