fbpx
HS10 bouchons alpinistes montagne © Nirmal PurjaAPSIPA
© Nirmal Purja / AP / SIPA

Bouchons mor­tels sur le toit du monde

De plus en plus d’alpinistes rêvent de gra­vir l’Everest. Cette sur­fré­quen­ta­tion cause des embou­teillages au som­met et, pire, des décès. Imaginez une longue file de per­sonnes emmi­tou­flées dans des dou­dounes fai­sant la queue sur une cor­niche. Nous sommes dans « la zone de la mort » sous le som­met de l’Everest, dans la chaîne de l’Himalaya, au Népal. À cette alti­tude où l’oxygène est rare, les enge­lures ou l’œdème céré­bral menacent.
Le 22 mai, plus de deux cents alpi­nistes ont pro­fi­té de la météo favo­rable pour ten­ter d’atteindre le toit du monde à 8 848 mètres. Résultat : un immense embou­teillage immor­ta­li­sé sur Instagram par l’alpiniste népa­lais Nirmal Purja Magar. Sur cette cor­niche som­mi­tale, les candidat·es à l’Everest inexpérimenté·es avancent len­te­ment, met­tant en dan­ger leur vie et celle des autres. Quatre des onze décès recen­sés lors de cette sai­son sont dus à l’encombrement. 
En 2019, 885 alpi­nistes sont parvenu·es au som­met de l’Everest, bat­tant le pré­cé­dent record de 807 per­sonnes. Première cause des embou­teillages : la courte fenêtre que se par­tagent les expé­di­tions pen­dant la sai­son des ascen­sions, entre avril et mai. Cette année, les condi­tions météo ont été bonnes pen­dant six jours seule­ment.
Seconde cause : le busi­ness flo­ris­sant de la mon­tagne. Depuis les années 1990, les auto­ri­tés népa­laises ont libé­ra­li­sé l’ascension de l’Everest. Contrairement à la Chine, moins per­mis­sive, le Népal délivre de nom­breux accès, soit 381 cette année, au prix uni­taire de 11 000 dol­lars. Interrogé sur France Info le 24 mai, l’alpiniste fran­çais Marc Batard dénonce « des agences qui prennent n’importe qui en leur fai­sant croire qu’ils vont arri­ver au som­met de l’Everest ». Une expé­di­tion coûte de 45 000 à 60 000 dol­lars. Et beau­coup plus cher pour celles et ceux qui n’en reviennent pas. 

Partager

Cet article vous a plu ? Et si vous vous abonniez ?

Chaque jour, nous explorons l’actualité pour vous apporter des expertises et des clés d’analyse. Notre mission est de vous proposer une information de qualité, engagée sur les sujets qui vous tiennent à cœur (féminismes, droits des femmes, justice sociale, écologie...), dans des formats multiples : reportages inédits, enquêtes exclusives, témoignages percutants, débats d’idées… 
Pour profiter de l’intégralité de nos contenus et faire vivre la presse engagée, abonnez-vous dès maintenant !  

 

Une autre manière de nous soutenir…. le don !

Afin de continuer à vous offrir un journalisme indépendant et de qualité, votre soutien financier nous permet de continuer à enquêter, à démêler et à interroger.
C’est aussi une grande aide pour le développement de notre transition digitale.
Chaque contribution, qu'elle soit grande ou petite, est précieuse. Vous pouvez soutenir Causette.fr en donnant à partir de 1 € .