Bientôt à la télé : « Les flics sont sym­pas », réa­li­sé par G. Darmanin

Capture d’écran 2021 03 01 à 12.52.46
© Gros

Nan mais pincez-​nous, on rêve. La pre­mière réunion du Beauvau de la sécu­ri­té – consul­ta­tion d’ampleur consa­crée à la police et à la gen­dar­me­rie pour ten­ter de lut­ter contre les vio­lences poli­cières et la défiance de la popu­la­tion qui en découle – s’est tenue le 8 février. Son thème ? Police et popu­la­tion. Invité·es ? Des res­pon­sables de la police natio­nale et de la gen­dar­me­rie, des syn­di­cats de policier·ières, des par­le­men­taires, des maires, des expert·es… Mais aucun col­lec­tif citoyen ou repré­sen­tant de la socié­té civile ! Ah si, par­don : « La seule asso­cia­tion conviée, Raid Aventure, n’est du reste pas tout à fait étran­gère à l’institution puisqu’elle orga­nise notam­ment des “jour­nées spor­tives et citoyennes enca­drées par des poli­ciers béné­voles” », note Le Monde.

On ne se fou­trait pas un petit peu gen­ti­ment de nous, là ? Mohamed Mechmache, res­pon­sable du col­lec­tif AClefeu, créé après les émeutes de 2005, évoque avec rete­nue pour Le Monde « un rendez-​vous man­qué ». De fait, sans vigie citoyenne pour expo­ser le res­sen­ti­ment de la popu­la­tion face à des vio­lences poli­cières sys­té­miques, cette pre­mière réunion a accou­ché de pro­po­si­tions fumeuses rele­vant du pur exer­cice de com­mu­ni­ca­tion. En effet, pour « adap­ter [la police] à la socié­té de l’image », Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur, sou­haite « des séries télé » façon Bureau des légendes, qui ren­voie une bonne image de la DGSI. Génie. 

Partager

Cet article vous a plu ? Et si vous vous abonniez ?

Chaque jour, nous explorons l’actualité pour vous apporter des expertises et des clés d’analyse. Notre mission est de vous proposer une information de qualité, engagée sur les sujets qui vous tiennent à cœur (féminismes, droits des femmes, justice sociale, écologie...), dans des formats multiples : reportages inédits, enquêtes exclusives, témoignages percutants, débats d’idées… 
Pour profiter de l’intégralité de nos contenus et faire vivre la presse engagée, abonnez-vous dès maintenant !  

 

Une autre manière de nous soutenir…. le don !

Afin de continuer à vous offrir un journalisme indépendant et de qualité, votre soutien financier nous permet de continuer à enquêter, à démêler et à interroger.
C’est aussi une grande aide pour le développement de notre transition digitale.
Chaque contribution, qu'elle soit grande ou petite, est précieuse. Vous pouvez soutenir Causette.fr en donnant à partir de 1 € .