99 Balance ton port © Pascal Gros pour Causette
© Gros pour Causette

Balance ton port

Il est content, Jérôme Lavrilleux. Et on le comprend : mi-​mars, le député européen (groupe du Parti populaire européen, PPE) a appris que les grands ports français, dont trois se trouvent dans sa circonscription du Nord-​Ouest, allaient bénéficier des financements de l’Europe pour faire face aux conséquences du Brexit. Une enveloppe sans laquelle ils risquaient de mettre la clé sous la porte, et pour laquelle il a fallu longuement batailler. « Bravo à mon collègue @RenaudMuselier [PPE, ndlr], grâce à qui les ports français et notamment ceux du #Havre, de #Calais et de #Dunkerque pourront désormais profiter des 24 milliards d’euros de financements européens », s’est-il réjouit sur Twitter. 
Sauf que dans sa séance de brosse à reluire, il a oublié la députée européenne verte Karima Delli. « Ça va les mecs, je vous dérange pas ? » lui a rétorqué l’élue, qui se trouve être la présidente de la commission Transports au Parlement européen. Et, accessoirement, celle qui s’est battue en première ligne, dès l’été 2018, pour que la France soit intégrée au projet… « Je me suis tapé toute la rédaction du rapport, les négociations…, soutient Karima Delli à Causette. Même aux réunions de préparation, on n’a jamais vu Renaud Muselier ! Et là, qu’est-ce que je vois ? Lavrilleux qui le félicite, comme ça, normal ! Quand un homme s’attribue le travail d’une femme, il ne faut pas laisser faire ! » Quant à Renaud Muselier, on a bien essayé de le joindre, mais… silence radio. Trop occupé à présider la région PACA, peut-​être ?

Partager