fbpx
99 Balance ton port © Pascal Gros pour Causette
© Gros pour Causette

Balance ton port

Il est content, Jérôme Lavrilleux. Et on le com­prend : mi-​mars, le dépu­té euro­péen (groupe du Parti popu­laire euro­péen, PPE) a appris que les grands ports fran­çais, dont trois se trouvent dans sa cir­cons­crip­tion du Nord-​Ouest, allaient béné­fi­cier des finan­ce­ments de l’Europe pour faire face aux consé­quences du Brexit. Une enve­loppe sans laquelle ils ris­quaient de mettre la clé sous la porte, et pour laquelle il a fal­lu lon­gue­ment batailler. « Bravo à mon col­lègue @RenaudMuselier [PPE, ndlr], grâce à qui les ports fran­çais et notam­ment ceux du #Havre, de #Calais et de #Dunkerque pour­ront désor­mais pro­fi­ter des 24 mil­liards d’euros de finan­ce­ments euro­péens », s’est-il réjouit sur Twitter. 
Sauf que dans sa séance de brosse à reluire, il a oublié la dépu­tée euro­péenne verte Karima Delli. « Ça va les mecs, je vous dérange pas ? » lui a rétor­qué l’élue, qui se trouve être la pré­si­dente de la com­mis­sion Transports au Parlement euro­péen. Et, acces­soi­re­ment, celle qui s’est bat­tue en pre­mière ligne, dès l’été 2018, pour que la France soit inté­grée au pro­jet… « Je me suis tapé toute la rédac­tion du rap­port, les négo­cia­tions…, sou­tient Karima Delli à Causette. Même aux réunions de pré­pa­ra­tion, on n’a jamais vu Renaud Muselier ! Et là, qu’est-ce que je vois ? Lavrilleux qui le féli­cite, comme ça, nor­mal ! Quand un homme s’attribue le tra­vail d’une femme, il ne faut pas lais­ser faire ! » Quant à Renaud Muselier, on a bien essayé de le joindre, mais… silence radio. Trop occu­pé à pré­si­der la région PACA, peut-​être ?

Partager

Cet article vous a plu ? Et si vous vous abonniez ?

Chaque jour, nous explorons l’actualité pour vous apporter des expertises et des clés d’analyse. Notre mission est de vous proposer une information de qualité, engagée sur les sujets qui vous tiennent à cœur (féminismes, droits des femmes, justice sociale, écologie...), dans des formats multiples : reportages inédits, enquêtes exclusives, témoignages percutants, débats d’idées… 
Pour profiter de l’intégralité de nos contenus et faire vivre la presse engagée, abonnez-vous dès maintenant !  

 

Une autre manière de nous soutenir…. le don !

Afin de continuer à vous offrir un journalisme indépendant et de qualité, votre soutien financier nous permet de continuer à enquêter, à démêler et à interroger.
C’est aussi une grande aide pour le développement de notre transition digitale.
Chaque contribution, qu'elle soit grande ou petite, est précieuse. Vous pouvez soutenir Causette.fr en donnant à partir de 1 € .