fbpx
media 500H IVFLifesaver 97975 HiResV2copy 1038
© Capture d'écran Urbancontest.com

Aux don­neurs, la patrie recon­nais­sante

En Australie et au Royaume-​Uni, les banques de sperme sont dans la dèche. Demande en hausse, don­neurs trop rares : la pénu­rie guette. Alors, com­ment convaincre les hommes d’offrir leur semence dans ces pays où le don de sperme n’est ni rému­né­ré ni ano­nyme ? En leur pro­met­tant que ça fera d’eux des héros, par­di ! « Soyez un héros… deve­nez don­neur », affiche sans détour un centre de fer­ti­li­té écos­sais. Tout comme l’IVF Australia, qui ne lésine pas sur les cli­chés « tes­to­sté­ro­nés » (pho­to)– le spor­tif bara­qué, le busi­ness­man ou l’incontournable pom­pier – pour inci­ter les hommes à rejoindre « la ligue des héros du quo­ti­dien ». Des sur­hommes comme les autres, à qui incombe la lourde tâche de sau­ver les couples infer­tiles et, avec eux, la nation tout entière (rien que ça !). « L’Australie veut votre sperme », assure une affiche de MedecineX, tan­dis qu’au Royaume-​Uni, on a notam­ment eu droit à un clip inti­tu­lé « Les Britanniques débarquent », où l’on voit des sper­ma­to­zoïdes bri­tish faire front contre les enva­his­seurs étran­gers – venus de pays où le don est rému­né­ré, comme l’Espagne ou les États-​Unis. 

Qu’elles misent sur le sol­dat ou sur le sau­veur, « [les banques] veulent vous convaincre que le don de sperme fera de vous un véri­table homme, meilleur que tous ceux qui ne peuvent pas le faire », résume la cher­cheuse bri­tan­nique Laetitia Mimoun, qui vient de copu­blier une étude sur le sujet. Et ça marche : « Cela a aidé les sec­teurs bri­tan­nique et aus­tra­lien à com­bler la pénu­rie de don­neurs », précise-​t-​elle. Qu’est-ce qu’on ne ferait pas pour être un homme, un vrai ! 

Partager

Cet article vous a plu ? Et si vous vous abonniez ?

Chaque jour, nous explorons l’actualité pour vous apporter des expertises et des clés d’analyse. Notre mission est de vous proposer une information de qualité, engagée sur les sujets qui vous tiennent à cœur (féminismes, droits des femmes, justice sociale, écologie...), dans des formats multiples : reportages inédits, enquêtes exclusives, témoignages percutants, débats d’idées… 
Pour profiter de l’intégralité de nos contenus et faire vivre la presse engagée, abonnez-vous dès maintenant !  

 

Une autre manière de nous soutenir…. le don !

Afin de continuer à vous offrir un journalisme indépendant et de qualité, votre soutien financier nous permet de continuer à enquêter, à démêler et à interroger.
C’est aussi une grande aide pour le développement de notre transition digitale.
Chaque contribution, qu'elle soit grande ou petite, est précieuse. Vous pouvez soutenir Causette.fr en donnant à partir de 1 € .