CAUSETTE #1 CAUSETTE #2 CAUSETTE #3 CAUSETTE #4 CAUSETTE #5 CAUSETTE #6 CAUSETTE #7 CAUSETTE #8 CAUSETTE #9 CAUSETTE #10 CAUSETTE #11 CAUSETTE #12 CAUSETTE #13
CAUSETTE #14 CAUSETTE #15 CAUSETTE #16 CAUSETTE #17 CAUSETTE #18 CAUSETTE #19 CAUSETTE #20 CAUSETTE #21 CAUSETTE #22 CAUSETTE #23 CAUSETTE #24 CAUSETTE #25 CAUSETTE #26
CAUSETTE #27 CAUSETTE #28 CAUSETTE #29 CAUSETTE #30 CAUSETTE #31 CAUSETTE #32 CAUSETTE #33 CAUSETTE #34 CAUSETTE #35 CAUSETTE #36 CAUSETTE #37 CAUSETTE #38 CAUSETTE #39
CAUSETTE #40 CAUSETTE #41 CAUSETTE #42 CAUSETTE #43 CAUSETTE #44 CAUSETTE #45 CAUSETTE #46 CAUSETTE #47 CAUSETTE #48 CAUSETTE #49 CAUSETTE #50 CAUSETTE #51 CAUSETTE #52
CAUSETTE #53 CAUSETTE #54 CAUSETTE #55 CAUSETTE #56 CAUSETTE #57 CAUSETTE #58 CAUSETTE #59 CAUSETTE #60 CAUSETTE #61 CAUSETTE #62 CAUSETTE #63 CAUSETTE #64 CAUSETTE #65
CAUSETTE #66 CAUSETTE #67 CAUSETTE #68 CAUSETTE #69 CAUSETTE #70 CAUSETTE #71 CAUSETTE #72 CAUSETTE #73 CAUSETTE #74 CAUSETTE #75 CAUSETTE #76 CAUSETTE #77 CAUSETTE #78
CAUSETTE #79 CAUSETTE #80
Edito du numéro #41 Décembre 2013

Je ne suis pas toute seule dans ma tête,

blog post image

mais c’est pas la peine de vous marrer, parce que vous non plus ! Je le sais depuis trois ans, depuis que des scientifiques ont obtenu la preuve directe de l’existence des neurones miroirs dans nos cerveaux de sapiens (de Noël !). Un modèle de neurone qui a la particularité de s’activer quand je mène une action, mais aussi quand je vois mon ami Autrui la mener. Exemple : lorsque j’aperçois ma copine se tordre la cheville alors qu’elle court ivre morte un soir de grande réflexion, les neurones qui s’activent dans mon cerveau sont les mêmes que si je me l’étais moi-même tordue, la cheville – la douleur en moins. Tout comme les muscles qui entourent les sourcils se contractent imperceptiblement à la vision d’une personne affichant une mine énervée. Et cette capacité du cerveau à recréer par lui-même un mouvement, une sensation qu’il n’a pas vécue ni générée, ça s’appelle l’empathie. C’est ainsi que nous entrons tous, en permanence, dans la tête du voisin sans qu’il s’en rende compte ni ne nous y ait autorisé. C’est ça la vie en société : l’humanité au-delà du langage ou de la culture. Ainsi naît la contagion émotionnelle, ainsi se répandent, de proche en proche, les effets de groupe et les effets de masse. L’empathie, c’est le moyen de communication universel. Et sachez que c’est comme un muscle : ça se travaille ! En revanche, n’avoir aucune empathie pour quelqu’un, c’est nier son humanité, et ça, on sait ce que ça donne : violences, racisme, ségrégation, viol, torture et même, soyons fous… génocides en tout genre. Ça n’est pas étonnant que tous ceux qui l’ont connu, ennemis compris, attribuent une immense capacité d’empathie à Mandela. Elle permet de ressentir le sentiment d’injustice, de pardon, et elle donne la force à tous les combats pour l’égalité. Je ne sais pas si ça vous fera autant d’effet qu’à moi, mais il faut absolument aller voir une vidéo : la minute de silence de Nelson Mandela filmée (juste avant son élection) en plan fixe par Raymond Depardon. Génial Depardon qui a préféré ne pas demander à l’icône de parler, le laissant plutôt dans ce que l’humanité a de plus universel : un regard et des expressions de visage. On a l’impression de l’avoir eu face à nous, une fois dans notre vie, et qu’il nous a personnellement communiqué quelque chose. Sans un mot. C’est très troublant. Cet homme est devenu un géant de l’Histoire en se servant de sa capacité à ressentir les autres comme d’une arme au service de la paix, vainqueur pacifique de ses adversaires pour avoir su comprendre leurs raisonnements. Et c’est peutêtre ce message qu’il faut garder de la vie légendaire de Madiba : la portée de nos actes n’est jamais limitée à l’avance, et ce grâce à ces neurones miroirs. Allez, pour la peine, je me prends pour une scientifique et je rebaptise les neurones miroirs solennellement « neurones Mandela » ! C’est mieux qu’avoir une place bruyante ou une avenue polluée à son nom. Grâce à bibi, nous voilà donc toutes et tous, avec un bout de nous qui s’appelle Mandela. Et pas n’importe lequel : les neurones Mandela ne sont rien moins que l’avenir de la paix dans le monde. Alors vous serez gentilles d’en prendre soin !

Causette

Les articles du Mag
Au Caire, danser envers et contre tous

Au Caire, danser envers et contre tous

CULTURE

Les derniers arrivés grimpent sur un banc pour apercevoir la scène. Le banc est bancal, les trois garçons rigolent tout en...  lire la suite

Publié par Nina HUBINET au Caire le 19 Décembre 2013 | 1877 vues

Hors circuit, hors système : Anouk Grinberg

Hors circuit, hors système : Anouk Grinberg

CULTURE

Elle s’apprête à aller prendre son train pour rejoindre Lyon, où elle joue le soir même. Elle a les cheveux courts,...  lire la suite

Publié par Sarah GANDILLOT le 19 Décembre 2013 | 1869 vues

Vincent Macaigne, l’insatiable

Vincent Macaigne, l’insatiable

CULTURE

Vincent Macaigne travaille vite, beaucoup, dans tous les sens. Jour et nuit. C’est un ogre, un boulimique. Il a écrit en deux jours Au...  lire la suite

Publié par Sarah GANDILLOT le 19 Décembre 2013 | 2145 vues

Histoires de femmes, femmes d’Histoire

Histoires de femmes, femmes d’Histoire

CULTURE

Dans la salle II du siège de l’Unesco, à Paris, c’est l’effervescence en ce vendredi de novembre : on se presse, on...  lire la suite

Publié par Anne-Laure Pineau le 19 Décembre 2013 | 1818 vues

Louis de Gouyon Matignon, Prince des gadjé

Louis de Gouyon Matignon, Prince des gadjé

LA CABINE D'EFFEUILLAGE

Costume impeccable, sourire juvénile, Louis de Gouyon Matignon ne cache pas sa fatigue, ce matin-là. L’étudiant revient...  lire la suite

Publié par Aurélia Blanc et Octave Bonnaud le 19 Décembre 2013 | 1926 vues

Léa : « Je suis devenue la reine de la simulation »

Léa : « Je suis devenue la reine de la simulation »

AU LANCE-FLAMMES

"Je suis libraire, j’ai 35 ans, et jusqu’à l’âge de 23 ans, alors que mon corps manifestait tous les signes de la...  lire la suite

Publié par Propos recueillis par Agnès Giard le 19 Décembre 2013 | 2453 vues

À LA LISIÈRE

À LA LISIÈRE

PORTFOLIO

C’est dans les faubourgs de Moscou qu’Alexander Gronsky nous invite à la lisière du réel et de l’abstraction,...  lire la suite

Publié par Delphine HENRY le 19 Décembre 2013 | 1785 vues

Spare Ribs

Spare Ribs

N’est pas héritière de Spare Rib qui veut ! Le 25 avril, le quotidien britannique The Guardian annonce la renaissance prochaine...  lire la suite

Publié par Jean-Vic CHAPUS le 19 Décembre 2013 | 1767 vues

J’irai cracher dans ta reum

J’irai cracher dans ta reum

DR KPOTE

Comprendre le dialecte des adolescents demande de l’oreille, un minimum de mansuétude et des prédispositions pour la tambouille...  lire la suite

Publié par Dr Kpote le 19 Décembre 2013 | 2335 vues

Une femme, un refrain

Une femme, un refrain

LES GENS

Vanina, rappelle-toiInspiratrice d’un des plus grands tubes de Dave, Vanina Michel est aussi, et surtout, une artiste atypique. Retour...  lire la suite

Publié par Aurélia Blanc et Octave Bonnaud le 19 Décembre 2013 | 2084 vues

Un dico d’ados tendance Saint-Nico-du-Chardo

Un dico d’ados tendance Saint-Nico-du-Chardo

AU LANCE-FLAMMES

C’est tellement gros que chaque année on croit à une blague. Mais non ! Déjà élu Quiche d’or 2011, Le...  lire la suite

Publié par Causette le 19 Décembre 2013 | 2293 vues

Empathie : au bonheur des autres !

Empathie : au bonheur des autres !

CORPS ET AME

Vous savez quoi ? Moi, elle me plaît bien, cette petite Empathie. Une belle personne, grâce à laquelle le monde pourrait...  lire la suite

Publié par Dossier réalisé par Liliane ROUDIÈRE le 19 Décembre 2013 | 2305 vues

La dame aux loups de Zutkerque

La dame aux loups de Zutkerque

CABINET DE CURIOSITE

Le château de Draëck, c’est une grande bâtisse aux abords de Zutkerque, sur la route de la forêt d’Eperlecques....  lire la suite

Publié par Anne-Laure Pineau le 19 Décembre 2013 | 1922 vues

Un dîner parfaitement raté

Un dîner parfaitement raté

PENDANT CE TEMPS-LA

À quelques jours de l’an neuf, pour n’être pas traumatisée de l’estomac qu’elle avait sensible et parfois...  lire la suite

Publié par Philippe Cohen-GRILLET le 19 Décembre 2013 | 2013 vues

Sous la layette, la rage

Sous la layette, la rage

SANTé

"Nous sommes invisibles." Les mots d’Annie-Claude Ottan, animatrice du collectif des sages-femmes de la CGT, résument le malaise de...  lire la suite

Publié par Maxence KAGNI le 19 Décembre 2013 | 2189 vues

Médocs sans stock

Médocs sans stock

SANTé

La syphilis est de retour. La « grosse vérole » n’avait certes pas disparu, mais elle est en recrudescence ces trois...  lire la suite

Publié par Cécile Andrzejewski le 19 Décembre 2013 | 2055 vues

Un autre Richmond est possible

Un autre Richmond est possible

REPORTAGES

La nuit enveloppe déjà Richmond et ses 110 000 habitants quand débute le conseil municipal. Debout derrière un micro...  lire la suite

Publié par Olivia DEHEZ le 19 Décembre 2013 | 1790 vues

Un serpent de mer qui se mord la queue

Un serpent de mer qui se mord la queue

VUE DU LABO

A priori, c’est un travail sérieux, mené par des chercheurs de l’université de Pennsylvanie 1 auprès de 521...  lire la suite

Publié par Antonio Fischetti le 19 Décembre 2013 | 1809 vues

La gloire de ma mère (célibataire)

La gloire de ma mère (célibataire)

CORPS ET AME

I have a dream. J’ai rêvé d’un monde où les femmes seraient libres de travailler, de divorcer, de disposer de leur...  lire la suite

Publié par Dossier réalisé par Élodie Berthaud, Margot Loizillon et Liliane Roudière - le 19 Décembre 2013 | 2996 vues

Z comme zadiste

Z comme zadiste

REPORTAGES

Certains sèment leur zone, leur zizanie, eux sèment leur ZAD. Sur la plaine de moins en moins verte de Montesson, dans les Yvelines,...  lire la suite

Publié par Amandine CAILHOL le 19 Décembre 2013 | 2187 vues

« Aucun média ne titrerait sur un duel d’hommes »

« Aucun média ne titrerait sur un duel d’hommes »

POLITIQUE

Spécialiste du traitement médiatique réservé aux femmes politiques, Marlène Coulomb-Gully est professeure à...  lire la suite

Publié par Cécile Andrzejewski le 19 Décembre 2013 | 2719 vues

Tribulations en grande bourgeoisie

Tribulations en grande bourgeoisie

LA COPINE DE CAUSETTE

Tirer le portrait de Monique Pinçon-Charlot, la belle affaire ! Il est de ces fusions sur lesquelles la presse se casse invariablement les...  lire la suite

Publié par Willy Le Devin le 19 Décembre 2013 | 2546 vues

On nous prend pour des quiches !

On nous prend pour des quiches !

ON NOUS PREND POUR DES QUICHES

- L’ éjaculateur précoce, un chapon aux oeufs d’or ?- La trendy littérature- On...  lire la suite

Publié le 19 Décembre 2013 | 3627 vues