CAUSETTE #1 CAUSETTE #2 CAUSETTE #3 CAUSETTE #4 CAUSETTE #5 CAUSETTE #6 CAUSETTE #7 CAUSETTE #8 CAUSETTE #9 CAUSETTE #10 CAUSETTE #11 CAUSETTE #12 CAUSETTE #13
CAUSETTE #14 CAUSETTE #15 CAUSETTE #16 CAUSETTE #17 CAUSETTE #18 CAUSETTE #19 CAUSETTE #20 CAUSETTE #21 CAUSETTE #22 CAUSETTE #23 CAUSETTE #24 CAUSETTE #25 CAUSETTE #26
CAUSETTE #27 CAUSETTE #28 CAUSETTE #29 CAUSETTE #30 CAUSETTE #31 CAUSETTE #32 CAUSETTE #33 CAUSETTE #34 CAUSETTE #35 CAUSETTE #36 CAUSETTE #37 CAUSETTE #38 CAUSETTE #39
CAUSETTE #40 CAUSETTE #41 CAUSETTE #42 CAUSETTE #43 CAUSETTE #44 CAUSETTE #45 CAUSETTE #46 CAUSETTE #47 CAUSETTE #48 CAUSETTE #49 CAUSETTE #50 CAUSETTE #51 CAUSETTE #52
CAUSETTE #53 CAUSETTE #54 CAUSETTE #55 CAUSETTE #56 CAUSETTE #57 CAUSETTE #58 CAUSETTE #59 CAUSETTE #60 CAUSETTE #61 CAUSETTE #62 CAUSETTE #63 CAUSETTE #64 CAUSETTE #65
CAUSETTE #66 CAUSETTE #67 CAUSETTE #68 CAUSETTE #69 CAUSETTE #70 CAUSETTE #71 CAUSETTE #72 CAUSETTE #73 CAUSETTE #74 CAUSETTE #75 CAUSETTE #76 CAUSETTE #77 CAUSETTE #78
CAUSETTE #79 CAUSETTE #80 CAUSETTE #81 CAUSETTE #82 CAUSETTE #83
Edito du numéro #35 Mai 2013

Un cerveau frigide dans une peau de vache

blog post image

Qu’elle ait du mal à envisager que les autres puissent jouir de l’égalité qui leur est due, ça ne m’étonne pas d’elle, vu le surnom qu’elle se donne. Mais ne me demandez plus jamais d’écouter Virginie Tellenne 1. Elle et ses copains tout de rose et bleu vêtus (ben oui, bleu = garçon et rose = fille, patate) ont perdu le contrôle de la tornade homophobe qu’ils ont consciencieusement déclenchée. « Hollande veut du sang, il en aura ! » annonçait-elle il y a quelques jours. Mais de quel sang parlait-elle ? Je m’adresse à vous, Virginie : contre qui, pauvre barge, pensiez- vous que ça allait se retourner ? Contre l’Élysée ? Contre le PS ? Contre les Elohims 2 ? Ou plutôt contre ces deux collégiens, dans l’Isère, qui se sont fait insulter, cracher dessus et bousculer par une tripotée de leurs charmants camarades parce que deux élèves ont répandu la rumeur qu’ils étaient homos ? La violence des mots précède la violence physique, vous le savez pertinemment. Et vous avez eu beau affirmer que les plus extrémistes étaient interdits dans vos cortèges, ils sont là. Parce qu’ils sont le prolongement naturel de votre pensée, l’appendice caudal que vous tentez de dissimuler, mais qui ressurgit sans cesse. Comme un kangourou en minijupe qui essaierait de contenir sa queue. Sur les homos, tout a été dit, depuis le mois de janvier : « zoophilie », « polygamie », « pédophilie », « apocalypse ». Jusqu’où seraient-ils allés si l’homophobie n’avait pas été interdite par la loi ? On peut faire pire, vous croyez ? Ah oui, on aurait pu dire « assassins ». Pardon, que me dit- on ? C’est fait ? Ah oui, le député UMP Philippe Cochet, à l’Assemblée nationale, a déclaré : « Vous êtes en train d’assassiner des enfants ! Je n’ai pas peur de ce terme, c’est une réalité. » Mais dites-moi, il fait quoi le quidam moyen quand il se retrouve face à quelqu’un qui est « en train d’assassiner des enfants » – ce qui n’arrive pas tous les jours, je vous l’accorde, mais bon –, il fait quoi ? Il essaie de l’en empêcher par tous les moyens, même les pires. Et c’est exactement ce que se disent les esprits (forcément simples) des Jeunesses identitaires, du GUD et de tous ces groupuscules immondes qui détestent les homos autant que les Juifs et les Arabes, mais qui aiment quand même bien les enfants. Et ces joyeux drilles s’en vont donc « casser du pédé », se montrent, défilent, crient fort et sont (forcément) interviewés sur BFM TV. Et ça finit effectivement par retomber sur des enfants, mais pas ceux auxquels vous pensiez, Madame Tellenne, Monsieur Cochet. Non, sur tous ces mômes qui sont, en ce moment même, en train de s’interroger sur leur sexualité, qui flippent, la boule au ventre. Et qui ont le malheur de voir ce moment difficile de leur vie coïncider avec vos propos irresponsables. Je veux dire toute ma solidarité à toutes les petites lesbiennes, à tous les petits pédés qui traversent cette période délétère qui, je l’espère, aura une fin. Leur dire qu’il n’y a rien de mal à l’homosexualité. Et pour les y aider un peu, je vous remercierais sincèrement, Virginie, de bien vouloir accepter de fermer votre gueule.

 

Causette

 

 

1. Alias « Frigide Barjot ». Hors de question de l’appeler par ce nom. Je n’appelle par leur p’tit nom que les gens que j’aime.
2. Les petits extraterrestres qui ont enlevé Raël.

Les articles du Mag
Crise générale : inacceptable résignation

Crise générale : inacceptable résignation

COUP DE PROJO

Vous l’aurez remarqué, l’air du temps est au découragement, à l’abandon, à l’acceptation...  lire la suite

Publié par Causette le 26 Avril 2013 | 1924 vues

Maylis de Kerangal, la fille sur le pont.

Maylis de Kerangal, la fille sur le pont.

CULTURE

La suite dans Causette #35.  lire la suite

Publié par Margot Loizillon le 26 Avril 2013 | 1767 vues

Projectionnistes : la dernière séance ?

Projectionnistes : la dernière séance ?

CULTURE

Qui sait que l’arrivée du numérique, en enterrant le 35 mm (les bobines de film argentique), a aussi incité les groupes...  lire la suite

Publié par Sarah Bosquet et Louise de Crisnay le 26 Avril 2013 | 1663 vues

Higelin, un parcours d’ange heureux

Higelin, un parcours d’ange heureux

CULTURE

Dans toutes les pièces, ou presque, de cet ancien relais de poste, un piano. À côté du plus imposant repose un...  lire la suite

Publié par Sébastien Catroux le 26 Avril 2013 | 1750 vues

Chroniques de Mali-lanta

Chroniques de Mali-lanta

REPORTAGES

Les tranches de saucisse suintent. Il y a du figatellu et du lonzo. Le fromage perle. Autour de la planche, les convives salivent. D’un coup de...  lire la suite

Publié par Leïla Miñano et Julia Pascual le 26 Avril 2013 | 2116 vues

« La perte totale du désir, c’est une sorte de libération »

« La perte totale du désir, c’est une sorte de libération »

LA FESSE CACHEE DE LA MENAGERE

"Je m’appelle Mme B. À bientôt 60 ans, je m’offre ce luxe d’être enfin libre, sans compagnon. Sans désir....  lire la suite

Publié par Propos recueillis par Agnès Giard le 26 Avril 2013 | 2219 vues

The look of love

The look of love

PORTFOLIO

« On ne voit jamais les gens comme ils sont en vrai », s’étonne la jeune photographe vietnamienne Maika Elan. Dans un pays...  lire la suite

Publié par Delphine Henry le 26 Avril 2013 | 1779 vues

Odeurs : tous au parfum !

Odeurs : tous au parfum !

CORPS ET AME

entir, c’est ressentir. L’odeur convoque l’intime : abordez le thème dans un dîner et vous verrez que chacun...  lire la suite

Publié par Dossier coordonné par Johanna Luyssen le 26 Avril 2013 | 2297 vues

Ni putes, ni soumises... ni efficaces

Ni putes, ni soumises... ni efficaces

ENQUETE

Avec un anniversaire comme ça, pas besoin d’enterrement. Loin des banlieues dont elles sont issues, les Ni putes ni soumises (NPNS) se...  lire la suite

Publié par Widad Ketfi et Faïza Zerouala le 26 Avril 2013 | 2743 vues

Beate Sirota Gordon, l'Olympe de Gouges du Pacifique

Beate Sirota Gordon, l'Olympe de Gouges du Pacifique

CABINET DE CURIOSITE

Beate Sirota Gordon naît en Autriche (très loin du Japon !), en 1923, dans une famille juive et amie des arts. Son père, Leo...  lire la suite

Publié par Anne-Laure Pineau le 25 Avril 2013 | 1721 vues

Dans la Marais, la prévention, parfois, se noie.

Dans la Marais, la prévention, parfois, se noie.

DR KPOTE

En avril, ne te découvre pas d’un fil. » Comme chaque printemps, les hirondelles, les vieux dictons et le Sidaction reviennent...  lire la suite

Publié par Dr Kapote le 25 Avril 2013 | 2100 vues

Edwy Plenel : la position du missionnaire

Edwy Plenel : la position du missionnaire

LA CABINE D'EFFEUILLAGE

Mediapart outragé ! Mediapart calomnié ! Mediapart réhabilité ! Plusieurs semaines après le début de...  lire la suite

Publié par Johanna Luyssen le 25 Avril 2013 | 2364 vues

L'honneur de Pierre

L'honneur de Pierre

LA TERRASSE

Moi, j’aime ces nouvelles Mater Dolorosa de la politique. Ces femmes-mamans qui montent au front pour laver l’honneur de leur...  lire la suite

Publié par L. R. le 25 Avril 2013 | 1732 vues

Un réacteur dans mon lit

Un réacteur dans mon lit

VUE DU LABO

C’est votre première nuit avec lui. Il est charmant, raffiné et, de surcroît, un magnifique amant. Vous vous endormez...  lire la suite

Publié par Antonio Fischetti le 25 Avril 2013 | 2440 vues

Roms : derniers jours d'un bidonville

Roms : derniers jours d'un bidonville

REPORTAGES

Il a fallu quarante-cinq minutes à trois pelleteuses et cent cinquante CRS pour détruire le bidonville de la nationale 7, à...  lire la suite

Publié par Adélaïde Robault le 25 Avril 2013 | 2156 vues

Continental : l'envers du conflit

Continental : l'envers du conflit

POLITIQUE

« C’est pas la casse qui va leur faire peur, c’est les taper au portefeuille. Il faut aller les défier sur le terrain...  lire la suite

Publié le 25 Avril 2013 | 1683 vues

Une femme contre les bulldozers

Une femme contre les bulldozers

POLITIQUE

Elle est devenue LA femme qui gêne le gouvernement cambodgien, le grain de sable dans les rouages d’une politique de développement...  lire la suite

Publié par Adélaïde Robault le 25 Avril 2013 | 1933 vues

On nous prend pour des quiches !

On nous prend pour des quiches !

ON NOUS PREND POUR DES QUICHES

- DU VERNIS A ONGLES HALAL- CONTRACEPTION, RIEN NE VAUT UNE BONNE PISSE !- PANTALONS ET VIOLS EN REUNION- LA PASSION DU RIZ- RAS LE FUT- ON ACHEVE...  lire la suite

Publié le 25 Avril 2013 | 2859 vues

un loup chez les babies

un loup chez les babies

LA COPINE DE CAUSETTE

« Un portrait ? Pas sûr que Natalia en ait envie », prévient au téléphone l’un des salariés de...  lire la suite

Publié par Nathalie Gathié le 25 Avril 2013 | 2497 vues