CAUSETTE #1 CAUSETTE #2 CAUSETTE #3 CAUSETTE #4 CAUSETTE #5 CAUSETTE #6 CAUSETTE #7 CAUSETTE #8 CAUSETTE #9 CAUSETTE #10 CAUSETTE #11 CAUSETTE #12 CAUSETTE #13
CAUSETTE #14 CAUSETTE #15 CAUSETTE #16 CAUSETTE #17 CAUSETTE #18 CAUSETTE #19 CAUSETTE #20 CAUSETTE #21 CAUSETTE #22 CAUSETTE #23 CAUSETTE #24 CAUSETTE #25 CAUSETTE #26
CAUSETTE #27 CAUSETTE #28 CAUSETTE #29 CAUSETTE #30 CAUSETTE #31 CAUSETTE #32 CAUSETTE #33 CAUSETTE #34 CAUSETTE #35 CAUSETTE #36 CAUSETTE #37 CAUSETTE #38 CAUSETTE #39
CAUSETTE #40 CAUSETTE #41 CAUSETTE #42 CAUSETTE #43 CAUSETTE #44 CAUSETTE #45 CAUSETTE #46 CAUSETTE #47 CAUSETTE #48 CAUSETTE #49 CAUSETTE #50 CAUSETTE #51 CAUSETTE #52
CAUSETTE #53 CAUSETTE #54 CAUSETTE #55 CAUSETTE #56 CAUSETTE #57 CAUSETTE #58 CAUSETTE #59 CAUSETTE #60 CAUSETTE #61 CAUSETTE #62 CAUSETTE #63 CAUSETTE #64 CAUSETTE #65
CAUSETTE #66 CAUSETTE #67 CAUSETTE #68 CAUSETTE #69 CAUSETTE #70 CAUSETTE #71 CAUSETTE #72 CAUSETTE #73 CAUSETTE #74 CAUSETTE #75 CAUSETTE #76
Edito du numéro #31 Janvier 2013

Puisque Dieu était une femme…

blog post image

 

Cléopâtre, reine et déesse, plonge son regard dans les yeux de son nouvel amant. Il a vingt années de moins qu’elle et le goût du renouveau. L’éphèbe la plaque fermement contre le sphinx en marbre qui domine le bain. Bouillonnant. La reine des Égyptiens sent le nez de la bête s’enfoncer entre ses omoplates. Les crocodiles, eux, font semblant de ne rien voir. Elle est amoureuse et prête à tout. L’étreinte dure quelques minutes durant lesquelles l’ardeur de l’adonis semble n’avoir d’égal que l’amour qu’il lui porte, à elle, reine des reines, femme libre, belle et puissante séductrice à l’esprit cultivé et au corps tant désiré. Mais, après la saillie, il change brutalement de visage, et s’énerve : « Maintenant, tu vas mettre ton niqab, femme sans vertu, mauvaise musulmane, ferme-la et va me préparer une chicha fissa. »

 

Cléopâtre réalise que les temps ont changé, qu’elle n’est plus déesse, que la révolution des moeurs qu’elle a soutenue a foiré, que l’Égypte est à présent dirigée par des islamistes, Frères musulmans et salafistes d’al-Nour. Que la nouvelle Constitution fait d’elle, parce qu’elle est née femme, une sous-citoyenne, « garante de la famille » et dont le droit à l’éducation n’est plus garanti. Que la charia lui interdira bientôt de conduire son char. Qu’elle est devenue un monstre qu’il faut voiler, de la tête aux pieds. Et que nul ne saura plus rien de son nez légendaire. Dissimulé. Disparu. Nié. Anéanti. Dans son souvenir, les heures enivrées de la place Tahrir, le souffle de la liberté. Entre les femmes égyptiennes et cette révolution, la passion a disparu comme s’envolent les amours de vacances : en un rien de temps. Ce fut une étincelle, une flammèche, un feu de paille. Une bluette qui n’était pas faite pour durer, mais à laquelle elles ont eu la naïveté de croire. Les femmes d’Égypte ont rêvé de liberté, elles ont récolté Mariya TV, la chaîne de télé qui n’a que des yeux, puisque toutes les présentatrices sont en niqab noir. Merci pour les décors, sans eux, on croirait que c’est de la radio. 

 

Nostalgique devant sa télé, Cléopâtre se souvient des heures heureuses dans les rues du Caire et d’Alexandrie. Les balades entre copines, les jupes courtes et les cheveux au vent. Oui, cette scène a existé, un jour, en Égypte, mais ces tarés d’islamistes, qui salissent tout ce qu’il y a de féminin, l’auront bientôt effacée de la mémoire collective. Maha, une prof d’anglais de 33 ans, qui a fait la révolution, me confiait, il y a tout juste un an, ses cauchemars prophétiques : « J’ai peur des Frères musulmans. […] Je n’aime pas ce qu’ils pensent, ni leur excessive piété du genre : “Si tu ne fais pas ce qu’on dit, tu iras en enfer.” […] Je ne veux pas que mon pays devienne l’Arabie Saoudite : pourquoi donc les femmes ne pourraient-elles pas conduire ? » La place Tahrir ? « Je n’y suis plus revenue, j’ai trop peur d’être tabassée ou violée. » J’en suis sûre, à présent : ces hommes craignent les femmes comme ils craignent leur Dieu. Et ils ont raison. … Ils iront en enfer.

 

 

Causette

 

 

Retrouvez, sur Facebook, la page « Words of Women from the Egyptian Revolution ». Là, elles ont encore une voix.

 

Les articles du Mag
Les tribulations d’un cinéphile indien en France

Les tribulations d’un cinéphile indien en France

CULTURE

Un Bollywood, c'est une soirée de spectacle grandiose pendant laquelle on rit, on pleure, on s'identifie. C'est du vrai cinéma...  lire la suite

Publié par Bérangère PORTALIER le 31 Janvier 2013 | 2173 vues

La Gale, entre punk et rap sociétal

La Gale, entre punk et rap sociétal

CULTURE

Quand on l'interroge sur son pays, pas forcément référencé sur la carte du rap et du rock, Karine Guignard, alias La...  lire la suite

Publié par Jean-Vic CHAPUS le 31 Janvier 2013 | 2968 vues

Anna Halprin : la danse corps et âme

Anna Halprin : la danse corps et âme

CULTURE

La journée commence forcément en dansant. Nous sommes au Mountain Home Studio, le « studio dans la...  lire la suite

Publié par Iris DEROEUX le 31 Janvier 2013 | 1774 vues

Harlequin : pourquoi tant de haine ?

Harlequin : pourquoi tant de haine ?

CULTURE

« On n'aurait jamais cru ça de toi ! » Dire qu'on lit des romans Harlequin, c'est s'exposer à ce genre...  lire la suite

Publié par Adélaïde ROBAULT le 31 Janvier 2013 | 2131 vues

Étienne-Émile Baulieu, la pilule en bandoulière

Étienne-Émile Baulieu, la pilule en bandoulière

LA CABINE D'EFFEUILLAGE

C'est un peu moche un hôpital au mois de décembre. Le ciel est gris et la pluie forme des flaques de boue autour des allées...  lire la suite

Publié par Julia PASCUAL le 31 Janvier 2013 | 3709 vues

Sur les traces de Cham

Sur les traces de Cham

PORTFOLIO

Au commencement était l'histoire de Noé, qui, après avoir été vu ivre et nu par son fils Cham, le maudit et...  lire la suite

Publié par Emilie Rouy le 31 Janvier 2013 | 1645 vues

Juliette : « Je me bats pour devenir une “vraie” femme »

Juliette : « Je me bats pour devenir une “vraie” femme »

"Je m'appelle Juliette, je suis responsable des ventes, un métier dynamique favorisant le contact humain. Autant dire que je suis une grande...  lire la suite

Publié par Propos recueillis par Agnès GIARD le 31 Janvier 2013 | 2205 vues

Voguer solidaire

Voguer solidaire

PENDANT CE TEMPS-LA

Un petit voilier de pêche, barré par la navigatrice française...  lire la suite

Publié par Causette le 31 Janvier 2013 | 1528 vues

L’hypnose : libération ou assujettissement ?

L’hypnose : libération ou assujettissement ?

CORPS ET AME

- Hyptonic TV- L'hypnose au chevet des quartiers- Hypnose à la colombienne- Test : quel hypnotisable êtes-vous ?La suite dans Causette...  lire la suite

Publié par Johanna Luyssen, Adélaïde Robault, Nathalie Gathié, Margot Loizillon le 31 Janvier 2013 | 1880 vues

Vietnam-Sur-Garonne : l'amère patrie des Français d’Indochine

Vietnam-Sur-Garonne : l'amère patrie des Français d’Indochine

REPORTAGES

Curieuse impression d'ailleurs... le temps est moite et chaud. Le vent secoue les feuilles d'un bananier. L'air envoie des effluves de menthe et de...  lire la suite

Publié par Ève Scholtès le 31 Janvier 2013 | 1767 vues

Magiciens de père en fille : les illusions retrouvées

Magiciens de père en fille : les illusions retrouvées

LES GENS

Voilà une dégaine de magicien à laquelle on ne s'attendait pas ! Avec sa queue-de-cheval blanche jusqu'aux fesses et ses yeux...  lire la suite

Publié par Margot LOIZILLON & Chloé MAROT le 31 Janvier 2013 | 1681 vues

Autodéfense pour femmes : l’heure de  la confrontation

Autodéfense pour femmes : l’heure de la confrontation

COUP DE PROJO

"Les femmes ont le sentiment que ça ne sert à rien de se défendre. " Irène Zeilinger a fondé, il y a plus...  lire la suite

Publié par Julia Pascual le 31 Janvier 2013 | 4058 vues

Hedy Lamarr : la bombe qui inventa la torpille radiocommandée

Hedy Lamarr : la bombe qui inventa la torpille radiocommandée

Hedy Lamarr, inventrice oubliée, est née à Vienne, en Autriche, en 1914 sous le nom d'Hedwig Kiesler. Son père l'initie,...  lire la suite

Publié par Anne-Laure Pineau le 31 Janvier 2013 | 2304 vues

Testostérone : en avoir ou pas

Testostérone : en avoir ou pas

VUE DU LABO

Quand on y réfléchit, c'est quand même bizarre cette manie d'attribuer des qualités morales aux testicules. De ces...  lire la suite

Publié par Antonio Fischetti le 31 Janvier 2013 | 2279 vues

Éco-warriors : l’action directe au service de la Terre

Éco-warriors : l’action directe au service de la Terre

REPORTAGES

Si tout va bien, Marie Mason sortira de prison en 2031. Elle aura 69 ans. Sous ses airs tendres, cette mère de famille, musicienne,...  lire la suite

Publié par Laure NOUALHAT le 31 Janvier 2013 | 1851 vues

Big Brother, c’est toi, moi, nous…

Big Brother, c’est toi, moi, nous…

DR KPOTE

Travailler sur la notion d'intimité avec les adolescents, c'est forcément évoquer Internet et ses dangers. Une exposition...  lire la suite

Publié par Dr Kpote le 31 Janvier 2013 | 1692 vues

Gaz-pillage

Gaz-pillage

Le gaz de schiste est à l'énergie ce que le vieux billet froissé retrouvé dans une poche est aux fins de mois...  lire la suite

Publié par Bridget Kyoto le 31 Janvier 2013 | 1638 vues

Lindsey Nefesh-Clarke : l’humanitaire 2.0

Lindsey Nefesh-Clarke : l’humanitaire 2.0

LA COPINE DE CAUSETTE

Soudain, elle se tait. Suspend son récit animé, interrompt sa gestuelle éloquente. L'expression de son visage dénote un...  lire la suite

Publié par Saouâd Belhaddad le 31 Janvier 2013 | 3350 vues

Radio numérique terrestre: des ondes en disgrâce

Radio numérique terrestre: des ondes en disgrâce

POLITIQUE

Peu de gens savent ce que c'est, peu de gens en parlent et, pourtant, la radio numérique terrestre (RNT) est à la radio ce que la TNT...  lire la suite

Publié par Marc Endeweld le 31 Janvier 2013 | 1824 vues

On nous prend pour des quiches

On nous prend pour des quiches

ON NOUS PREND POUR DES QUICHES

- BBC : la déontologie, ça passe après le fric !- Booba et la caillasse- Guaino, le beurre et l'argent du...  lire la suite

Publié par Causette le 31 Janvier 2013 | 2450 vues