CAUSETTE #1 CAUSETTE #2 CAUSETTE #3 CAUSETTE #4 CAUSETTE #5 CAUSETTE #6 CAUSETTE #7 CAUSETTE #8 CAUSETTE #9 CAUSETTE #10 CAUSETTE #11 CAUSETTE #12 CAUSETTE #13
CAUSETTE #14 CAUSETTE #15 CAUSETTE #16 CAUSETTE #17 CAUSETTE #18 CAUSETTE #19 CAUSETTE #20 CAUSETTE #21 CAUSETTE #22 CAUSETTE #23 CAUSETTE #24 CAUSETTE #25 CAUSETTE #26
CAUSETTE #27 CAUSETTE #28 CAUSETTE #29 CAUSETTE #30 CAUSETTE #31 CAUSETTE #32 CAUSETTE #33 CAUSETTE #34 CAUSETTE #35 CAUSETTE #36 CAUSETTE #37 CAUSETTE #38 CAUSETTE #39
CAUSETTE #40 CAUSETTE #41 CAUSETTE #42 CAUSETTE #43 CAUSETTE #44 CAUSETTE #45 CAUSETTE #46 CAUSETTE #47 CAUSETTE #48 CAUSETTE #49 CAUSETTE #50 CAUSETTE #51 CAUSETTE #52
CAUSETTE #53 CAUSETTE #54 CAUSETTE #55 CAUSETTE #56 CAUSETTE #57 CAUSETTE #58 CAUSETTE #59 CAUSETTE #60 CAUSETTE #61 CAUSETTE #62 CAUSETTE #63 CAUSETTE #64 CAUSETTE #65
CAUSETTE #66 CAUSETTE #67 CAUSETTE #68 CAUSETTE #69 CAUSETTE #70 CAUSETTE #71 CAUSETTE #72 CAUSETTE #73 CAUSETTE #74 CAUSETTE #75
Edito du numéro #23 Avril 2012

Les femmes et le maquillage, c'est comme la politique et la démagogie

blog post image

« 70 % des femmes perdraient confiance en elles, si elles allaient travailler sans être maquillées », découvrais-je ce matin en lisant une étude britannique 1. J'en ai renversé mon café. Et 91 % des sondées préféreraient reporter un premier rendez-vous plutôt que d'être vues au naturel. Nous en sommes là. Flippant. Hypocrisie collective à laquelle nous nous sommes habituées. Tiens, je crois qu'il faut que je vous raconte une histoire : Phineas Taylor Barnum était, au xixe siècle et aux États-Unis, un homme d'affaires redoutable et très novateur. Il révolutionna le cirque en mettant non pas une, mais trois pistes sous son chapiteau. Et, misant sur la naïveté du public, décida qu'il n'était pas important que les curiosités qu'il exhibait fussent réelles ou bidons (de Tom Pouce à la Sirène des Fidji). Business is business. Entourant son arrivée en ville d'un tsunami de publicité, il remplissait tant et si bien son chapiteau que son nom finit par passer dans le langage courant : un barnum, c'est une grande tente, ou un gros bordel ! Mais son nom fut aussi attribué à un phénomène psychologique : l'« effet Barnum ». Je vous explique : en 1948, Bertram Forer, un psychologue américain, fait une expérience sur ses cobayes d'étudiants. Il les soumet à un test de personnalité puis, en guise de conclusion, leur présente ce texte - tiré d'un horoscope - sans, bien sûr, leur dire qu'ils ont tous reçu le même : « [...] À l'extérieur vous êtes discipliné et vous savez vous contrôler, mais à l'intérieur vous tendez à être préoccupé et pas très sûr de vous-même. [...] Vous vous flattez d'être un esprit indépendant ; et vous n'acceptez l'opinion d'autrui que dûment démontrée. Vous avez trouvé qu'il était maladroit de se révéler trop facilement aux autres. [...] Certaines de vos aspirations tendent à être assez irréalistes. » Il demande ensuite aux étudiants de noter cette analyse de 0 à 5, selon qu'elle leur correspond ou non. La moyenne des notes est de 4,26. Depuis l'existence de cette expérience, la note obtenue s'est toujours située aux alentours de 4,2. L'« effet Barnum », c'est lorsque les mots sont manipulés et assemblés de manière à ce que chacun puisse y trouver son compte... Séduction inconsciente. Selon l'interprétation de Barry Beyerstein 2, «l'espoir et l'incertitude sont le moteur de processus psychologiques puissants» qui nous poussent à combler les blancs entre deux annonces qui semblent nous concerner, et à construire une version qui nous paraît cohérente. La politique spectacle, par séquences d'enflammades, c'est du maquillage : le halal, les 75 % d'impôts, le féminisme pour le 8 mars, al-Qaida... Du flan. Barnum, à tous les sens du terme. C'est donc de nous-mêmes que nous devrons nous méfier, une fois dans l'isoloir. Ces cinq derniers mois, avec la série « Causette en campagne », j'ai repéré des manques stupéfiants et des incohérences évidentes dans les programmes des différents partis. Décortiquez les professions de foi, oubliez les discours. Et allez voter avec un bidon de démaquillant !

 

Causette

 

1. Étude commandée par le Salon Vitality Show, mars 2012.
2. Cité dans «Effet "Forer", effet "Barnum" ou validation subjective», par T. Carroll. Sciences et Pseudo-sciences, août 2007.

 

Les articles du Mag
Un mois ans la vie de Cauet

Un mois ans la vie de Cauet

AU LANCE-FLAMMES

J'aimerais que Sébastien Cauet se taise. Qu'il quitte NRJ et le paysage médiatique. Qu'il cesse de polluer les ondes et les esprits, de...  lire la suite

Publié par Causette le 30 Mars 2012 | 3260 vues

Flow - Melissmell : la fleur au fusil

Flow - Melissmell : la fleur au fusil

CULTURE

Le coup d'État est organisé au café Bonaparte, près de l'école des Beaux-Arts de Paris. « Je suis contente...  lire la suite

Publié par Marie Gallic le 29 Mars 2012 | 2871 vues

Anne Alvaro

Anne Alvaro

CULTURE

Au moment de l'interview, Anne Alvaro est en tournée avec la pièce Le suicidé, de Nicolaï Erdman. Lorsque nous la...  lire la suite

Publié par Isabelle Motrot le 29 Mars 2012 | 2156 vues

Marie Laveau, la Voodoo Queen

Marie Laveau, la Voodoo Queen

Dans la brume de Louisiane À la fin du XVIIIe siècle, la Louisiane était une terre mouvante que s'arrachaient...  lire la suite

Publié par Anne-Laure Pineau le 29 Mars 2012 | 2488 vues

Vikash Dhorasoo

Vikash Dhorasoo

LA CABINE D'EFFEUILLAGE

L'ex-international de football arrive à vélo devant son appartement, situé dans un immeuble cossu non loin de Pigalle, monte...  lire la suite

Publié par Marc ENDEWELD & Johanna LUYSSEN le 29 Mars 2012 | 3100 vues

Marc Garanger, photo résistant

Marc Garanger, photo résistant

« Venez voir, venez voir comme elles sont laides, venez voir ces macaques, on dirait des singes ! » hurle un homme à...  lire la suite

Publié par Rafaële Garnot le 29 Mars 2012 | 2868 vues

Ouvrir la voix

Ouvrir la voix

CORPS ET AME

Voix douce, voix furieuse, voix veloutée, voix nasillarde des vieux films, voix suave, voix de crécelle, voix envoûtante. Ma...  lire la suite

Publié par Dossier coordonné par Johanna Luyssen le 29 Mars 2012 | 2511 vues

Afghan Dream

Afghan Dream

PORTFOLIO

Si l’Afghanistan semble réduit à l’image d’un bourbier dans lequel s’enlisent quelque 130 000 soldats sous...  lire la suite

Publié par Sandra Calligaro le 29 Mars 2012 | 2151 vues

Stéphane Lavignotte

Stéphane Lavignotte

LES GENS

Sous ses airs de Parisien branché, tendance graphiste à lunettes, Stéphane Lavignotte, 41 ans, a déjà eu deux...  lire la suite

Publié par Marc ENDEWELD le 29 Mars 2012 | 2868 vues

Droit de cuissage à la mairie

Droit de cuissage à la mairie

ENQUETE

Un soir d'été, à la mairie de Neuilly-sur-Marne (93). Avant de partir, Martine, la gardienne, vérifie que les portes...  lire la suite

Publié par Leila Minano et Julia Pascual le 29 Mars 2012 | 8251 vues

L'écologie en rase campagne

L'écologie en rase campagne

CAUSETTE EN CAMPAGNE

« L'environnement, ça commence à bien faire », avait lâché Nicolas Sarkozy au Salon de l'agriculture, en 2010....  lire la suite

Publié par Dossier réalisé par : Laure NOUALHAT le 29 Mars 2012 | 2284 vues

Le voyage d'Edith

Le voyage d'Edith

LA COPINE DE CAUSETTE

Assise dans la caravane qui lui tient lieu, à présent, de maison, à Montreuil-sur-Mer (Pas-de-Calais), Édith nous...  lire la suite

Publié par Adélaïde Robault le 29 Mars 2012 | 2727 vues

On nous prend pour des quiches !

On nous prend pour des quiches !

ON NOUS PREND POUR DES QUICHES

Si tu veux te cultiver, passe ton chemin Deviens qui tu es. Une cruche ? Une fillette chaude bouillante Zoé, la petite quiche parfaite...  lire la suite

Publié par Causette le 29 Mars 2012 | 5314 vues

Un mois dans la vie de Cauet

Un mois dans la vie de Cauet

AU LANCE-FLAMMES

J'aimerais que Sébastien Cauet se taise. Qu'il quitte NRJ et le paysage médiatique. Qu'il cesse de polluer les ondes et les esprits, de...  lire la suite

Publié par Causette le 29 Mars 2012 | 6735 vues