cinema Publié le 22 Octobre 2014 par Isabelle Motrot

Adieu l’amie. 21/10/14

blog post image

« Avec ceux que nous aimons, nous avons cessé de parler, et ce n’est pas le silence. » - René Char 

 

C’est par ce vers de René Char qu’Anne  Kunvari conclut le documentaire qu’elle consacre à son amie Anne Matalon, écrivaine, photographe, qui lutta contre le cancer pendant quatorze ans. Anne Matalon était également la créatrice de L’Embellie, la première boutique offrant ses services aux femmes atteintes de cancer. Car c’était une battante, Anne, sous son apparence fragile et douce.

 

C’est pour cela qu’elle avait décidé, avec sa copine cinéaste, de montrer sa vie de cancéreuse chronique. Elle avait trouvé ce moyen de faire quelque chose avec cette maladie, pour les autres, pour témoigner.  Puis, alors que le cancer s’aggrave, elle décide de préparer sa fin, d’organiser sa mort. « Le moment, et la manière », elle veut les choisir elle-même. Le film devra raconter cet ultime épisode. Seulement voilà, le cancer, en sale crabe qu’il est, ne va pas lui en laisser le temps. Il flambe et avale d’un coup les jours et les nuits qui devaient rester.

 

Le documentaire va alors nous montrer ses derniers semaines comme une dépossession, un ratage, un gâchis. Ce film est un acte militant, de la part d’Anne Matalon et d’Anne Kunvari. Il revendique le droit pour les malades de décider d’arrêter de souffrir, de partir calmement. Une décision qui, pour le moment, dépend du seul pouvoir du médecin, lequel peut refuser la sédition terminale (une sorte d’endormissement profond, qui débouche sur la mort) lorsque le malade la demande.

 

Avouons-le, ce documentaire n’est pas facile à regarder. On est partagé entre l’accablement de voir la très attachante Anne Matalon s’amenuiser sous nos yeux et l’ennui, quelque fois, des descriptions minutieuses de protocoles de soins. Mais la cause est noble, et on peut recommander à ceux qui doutent de le voir jusqu’au bout. Ils pourront ainsi se faire une opinion sur l’euthanasie, et sur les limites de la loi Leonetti, en toute connaissance de cause.

 

Le Moment et la Manière d’Anne Kunvari, 59 min, sortie le 22 octobre 2014.

 

Publié le 22 Octobre 2014
Auteur : Isabelle Motrot
6376 vues | 0 commentaire

Déposez votre commentaire
J'aime Causette