Corps et Ame Publié le 29 Septembre 2014 par Anna Cuxac, Iris Deroeux, Clarence Edgard-Rosa, Eric la Blanche, Pauline Marceillac

Je ne suis pucelle que vous croyez Virginité

blog post image

Sachant que l’âge du premier rapport sexuel en France est de 17,2 ans pour les garçons et 17,6 ans pour les filles. Qu’on nous répète que, de nos jours, les jeunes sont des dévergondés, alors qu’en fait cette première fois ne se produisait que quelques mois plus tard, en 1974. Sachant que l’on peut commander sur Internet un kit qui imite un saignement pour se racheter une virginité, mais que toutes les femmes ne saignent pas au premier rapport (voir page 54). Sachant qu’un hymen peut se perforer pendant une session poney bien avant l’âge moyen du premier coït et qu’on peut tomber enceinte tout en étant encore vierge. Sachant qu’on n’est même pas sûrs que la vierge Marie le soit restée, vierge, mais qu’apparemment plus c’est gros mieux ça passe (voir page 58). Sachant que ça arrange bien les hommes qu’on ne puisse pas leur délivrer de certificat de virginité et que, de toute façon, les médecins qui les rédigent admettent que ces bouts de papier n’ont ni queue ni tête… Sachant tout cela, de quoi, vraiment, est-on vierge ? On a tenté de résoudre l’équation et, puisqu’elle comporte bien trop d’inconnues, on vous le dit : il n’y a rien de mathématique là-dedans. Causette s’est aventurée, naïve like a virgin, aux frontières poreuses d’une pureté qui, finalement, fleure plus l’arnaque que la fleur des champs.

Vierges pas si saintes

Depuis la libération sexuelle, la virginité a perdu son sens premier, celui d’assurer la filiation. Causette a rencontré Yvonne Knibiehler, historienne et auteure de La Virginité féminine.

 

Causette : Qu’appelle-t-on la virginité ?

Yvonne Knibiehler : On peut confronter trois définitions : anatomique, psychologique et symbolique. La femme est vierge anatomiquement tant que son hymen est intact, sauf qu’il y a une définition psychologique de la virginité : on peut être vierge anatomiquement et avoir une expérience de la jouissance sexuelle. Des sages-femmes voient de plus en plus de filles vierges demander une IVG [voir page 54, ndlr]… Eh oui, les spermatozoïdes savent se faufiler partout. Dans ce cas, qu’est-ce donc que la virginité psychologique ? Une fille qui ignore tout ou une fille qui n’ignore rien, mais qui a toujours son petit hymen ? La virginité est aussi symbolique : on parle d’une forêt vierge, d’une terre vierge, de neiges vierges. Dans ce cas, ça veut dire que ça peut encore être révélé et donner des émotions de découverte.

 

... La suite dans Causette #49.

 

Bon sang ne saurait mentir ?

 

Attention ! scoop. « Beaucoup de praticiens ne savent pas dire si une femme est vierge ou pas en examinant son hymen », assure le chirurgien esthétique Marc Abecassis.

 

... La suite dans Causette #49.

 

Se refaire une virginité

 

La reconstruction chirurgicale de l’hymen (hyménoplastie) divise le corps médical. Faut-il aider la patiente en détresse ou refuser d’entretenir ce mythe, qui serait le symbole de la virginité ?

« Mais vous savez, Sarah, que le prophète Mahomet s’est marié avec Khadija, qui était veuve et donc qui n’était pas vierge ? » demande le Dr Abecassis, chirurgien esthétique. À l’autre bout du téléphone, la jeune fille dit qu’elle sait bien, mais qu’elle n’a vraiment pas le choix : il lui faut être équipée d’un hymen pour son mariage, qui a lieu dans un mois.

 

... La suite dans Causette #49.

 

Gare au temps, toujours puceau

 

Ils sont entrés dans la vie adulte, ont un métier, des amis, mais sont toujours vierges, malgré eux. Cet état qui leur pèse, devenu au fil du temps une souffrance, ils l’appellent VT, pour « virginité tardive ». La communauté des VT francophones, hommes et femmes, a son forum 1 où s’échangent les conseils pour séduire et s’épanouir enfin dans sa vie sexuelle… et sentimentale surtout. On leur en a touché un mot.

 

Sur le forum, c’est un jeunot. Eliot a seulement 22 ans, mais est déjà complexé par sa virginité. Dans sa ville, certes, il y a « des discothèques », mais il n’a jamais su y faire avec les filles. Planqué derrière sa volonté de « tomber amoureux », il idéalise la rencontre avec l’inconnue qui l’aimera et qu’il aimera. Tout le reste lui semble trop trivial.

 

... La suite dans Causette #49.

 

Voir la louve

 

« Je suis lesbienne », dit la patiente pour se justifier de ne pas prendre de contraception. « Vu que vous êtes vierge, je peux vous examiner ? » répond la blouse blanche. On aurait préféré qu’il s’agisse d’une mauvaise blague, mais c’est ce qui est arrivé à Anne-Sophie, la trentaine, au service gynécologique de l’hôpital de Limoges.

 

... La suite dans Causette #49.

 

Marie à tout prix

 

Rester vierge, c’est difficile, mais le redevenir après avoir eu un enfant, seule Marie, mère du Christ, en était capable. À la fois sujet d’une GPA (gestation pour autrui) et d’une PMA (procréation miraculeusement assistée), la Vierge a bénéficié en outre de ce qu’on appellerait aujourd’hui une hyménoplastie 1 (reconstruction de l’hymen) divine : son pucelage est resté intact malgré l’accouchement.

 

... La suite dans Causette #49.


Des nouvelles des Wilson

 

Au mois de janvier, Arte diffusait Contes de la virginité, un documentaire qui suivait les Wilson, une famille chrétienne évangélique de Colorado Springs, aux états-Unis. Tandis que maman popote, papa organise l’annuel bal de pureté, dont il est à l’initiative. Cette cérémonie, qui ressemble à s’y méprendre à un mariage, consiste, pour les filles, à revêtir une robe blanche et à sceller au pied de la croix un pacte par lequel leur père se porte garant de leur virginité.

 

... La suite dans Causette #49.

 

Like a virgin

 

« C’est un grand mythe l’idée que, lorsqu’un pénis pénètre un vagin, ça transforme la personne comme par magie ! Innocente, elle devient expérimentée. Pure, la voilà salie. On se retrouve avec un baromètre qui mesure la valeur des corps et des personnes », nous explique la féministe américaine Therese Shechter. Ces mythes sclérosants, elle les déboulonne dans le jouissif documentaire How to Lose Your Virginity 1.

 

... La suite dans Causette #49.

Publié le 29 Septembre 2014
Auteur : Anna Cuxac, Iris Deroeux, Clarence Edgard-Rosa, Eric la Blanche, Pauline Marceillac | Photo : Krista Van Der Niet pour Causette
4374 vues | 0 commentaire

Déposez votre commentaire
J'aime Causette