Société Publié le 29 Septembre 2014 par Philippe Ridou

La part des hommes PMA

blog post image

Entre 15 et 20 % des couples connaissent des difficultés pour avoir un enfant. Avant d’être une solution, la procréation médicalement assistée s’avère surtout un parcours du combattant. Une épreuve face à laquelle les hommes sont loin de déserter. Ils entrent en résistance et s’affirment comme déjà pères, ainsi que le racontent Vincent, Luc, Paul et les autres. Mais peu d’entre eux acceptent de se livrer, tant le tabou de l’infertilité reste solidement ancré dans notre société.

Du fin fond de son armoire, Paul sort un T-shirt. L’imprimé, blanc sur fond vert, représente un spermatozoïde orné d’une couronne de laurier et sous-titré d’un triomphal « Veni vidi vici » : « Je ne l’ai jamais porté. Je l’ai acheté il y a quatre ans déjà. » Les yeux de ce Breton de 39 ans s’embuent un peu.

 

« À l’époque, j’étais certain d’être bientôt papa et j’imaginais que c’était un moyen sympa d’annoncer la bonne nouvelle à mes parents. » Comme un couple sur six 1, celui de Paul connaît des difficultés pour avoir un enfant. Le désir de parentalité chevillé au corps, il a, comme la plupart, recours à la procréation médicalement assistée (PMA) – aussi appelée assistance médicale à la procréation (AMP). Un parcours qui s’avère – comme le T-shirt de Paul – 100 %… coton. Car, « entrer en PMA », selon l’expression consacrée, c’est entrer en résistance.

 

... La suite dans Causette #49.

Publié le 29 Septembre 2014
Auteur : Philippe Ridou | Photo : Illustration : Magoz pour Causette
2241 vues | 0 commentaire

Déposez votre commentaire
J'aime Causette