Politique Publié le 29 Septembre 2014 par Audrey Lebel

« Monsieur le président, restaurez le ministère ! » Yvettes Roudy

blog post image

En 1981, François Mitterrand confie à Yvette Roudy le premier ministère des Droits de la femme. Lors du dernier remaniement, il a été intégré à celui des Affaires sociales et de la Santé. À 85 ans, cette figure historique du féminisme ne mâche pas ses mots : ce retour en arrière est une véritable catastrophe.

Causette : En quoi êtes-vous consternée par la suppression du ministère des Droits des femmes ?

 

Yvette Roudy : C’est une régression, les vieux démons sont de retour. Ça a toujours été ainsi, mais je ne l’attendais pas si vite. On renvoie systématiquement les femmes à la Santé et aux Affaires sociales, comme s’il s’agissait d’une maladie. C’est une attitude qui vient de l’Europe, influencée par la démocratie chrétienne et le Vatican. Elle postule que les femmes sont des êtres fragiles qu’il faut protéger et auxquels il ne faut surtout pas confier le pouvoir. Il faudrait un ministère des Droits des femmes pendant des siècles. Parce que, pour l’instant, c’est deux pas en avant et un pas en arrière.

 

... La suite dans Causette #49.

Publié le 29 Septembre 2014
Auteur : Audrey Lebel | Photo : Frédéric Stucin / Pasco
2014 vues | 0 commentaire

Déposez votre commentaire
J'aime Causette