La copine de Causette Publié le 26 Août 2014 par Audrey Lebel

Cosmic girl Fatoumata Kebe

blog post image

Elle est née en Seine-Saint-Denis de parents maliens et a fait sa scolarité dans des établissements classés en zone d’éducation prioritaire. À 29 ans, Fatoumata Kebe est doctorante à l’Observatoire de Paris, le plus grand pôle national de recherche en astronomie. Elle y étudie la distance qui sépare la Terre des déchets envoyés par l’homme dans l’espace. À des années-lumière de l’avenir que lui prédisaient certains professeurs.

À l’accueil de l’Observatoire de Paris, le regard rieur du gardien annonce la couleur. « Vous êtes une de ses amies ? Je ne vous ai jamais vue avant. Non, parce que je les connais toutes, les copines de Fatou. Fatou, c’est ma copine ! Attendez, je l’appelle sur son portable. » Lorsque l’élève de l’école doctorale arrive, l’échange avec le gardien est chaleureux. D’ailleurs, à midi, la plupart du temps, c’est avec lui et les autres gardiens qu’elle déjeune. N’en déplaise à certains de ses collègues, qui assurent : « Elle mange avec eux parce que ça lui rappelle ses origines sociales. » La belle ambitieuse n’a pas que des admirateurs. Et l’ambition, c’était la condition nécessaire pour échapper à l’avenir qui lui était destiné.

 

Ses origines sociales, c’est la banlieue parisienne, la Seine- Saint-Denis, où elle grandit avec ses parents, d’origine malienne, et ses nombreux frères et soeurs. Un père ancien cariste à l’aéroport Charles-de-Gaulle, aujourd’hui retraité, une mère femme de ménage à mi-temps. Un milieu défavorisé qui ne prédispose pas à faire carrière dans l’astronomie. Pourtant, Fatoumata Kebe travaille actuellement à une thèse sur la modélisation des débris spatiaux à l’Agence spatiale européenne (ASE) et à l’Institut de mécanique céleste et de calcul des éphémérides (IMCCE), dont les bureaux se trouvent à l’Observatoire de Paris. Pour faire simple, elle étudie la distance qui sépare la Terre des déchets envoyés par l’homme dans l’espace.

La suite dans Causette #48.

Publié le 26 Août 2014
Auteur : Audrey Lebel | Photo : Huma Rosentalski pour Causette
3176 vues | 0 commentaire

Déposez votre commentaire
J'aime Causette