Publié le 24 Janvier 2010 par Perrine Beaufils

Cannibalisme cosmétique

blog post image

Le 19 novembre dernier, le monde apprenait le démantèlement d'un réseau qui aurait assassiné une dizaine de personnes au Pérou afin de vendre leur graisse à des fabricants de cosmétiques. Horreur, effroi, réveil de la bête immonde ? La dimension plus que macabre de ce fait d'actualité n'est certes pas à laisser de côté, mais elle réveille surtout toute une série de non-dits et de mythes sur l'utilisation et le recyclage du corps. Et si, comme chez le cochon, dans l'homme tout était bon ?

La graisse, Astérix et Brad Pitt...

Adeptes de la tresse ou du catogan, « nos ancêtres les Gaulois », aussi moustachus et archaïques qu'ils aient pu nous sembler, auraient inventé le tonneau en bois et... le savon, fabriqué à base de cendres et de graisse animale. De là à utiliser de la graisse humaine, Pline l'Ancien ne le mentionne pas. Mais l'idée frappe notre imaginaire collectif. Des monstruosités « scientifiques » de la seconde guerre mondiale au Fight Club de Chuck Palahniuk, l'évocation de la fabrication de savon à base de graisse humaine n'est pas une nouveauté, sauf que les héros de Fight Club ne tuent pas pour l'obtenir ; ils se contentent de se servir parmi les déchets laissés pas les cliniques de chirurgie esthétique.

 

...la suite dans Causette #6...

 

ShareFB

 

Publié le 24 Janvier 2010
Auteur : Perrine Beaufils | Photo : Morpheen
4357 vues | 0 commentaire

Déposez votre commentaire
J'aime Causette