Politique Publié le 24 Juin 2014 par Julia Pascual

Rendez-vous aux calendes grecques ? Loi sur la prostitution

blog post image

C’est l’un des projets phares du quinquennat : la loi renforçant la lutte contre la prostitution, qui réaffirme la position abolitionniste de la France, notamment à travers la pénalisation des clients. Mais le texte pourrait s’embourber au Sénat, et le gouvernement redoute la polémique.

La suite, c’est “ sous le tapis ”. » Voilà le destin promis à la proposition de loi renforçant la lutte contre le système prostitutionnel. C’est la sénatrice EELV Esther Benbassa qui le dit sans détour. Celle qui est aussi vice-présidente de la commission spéciale chargée d’examiner le texte au sein de la chambre haute (et qui devait rendre son rapport début juillet) en est persuadée : « Le gouvernement ne veut pas susciter une polémique supplémentaire. » Elle n’est pas la seule à le penser.
« Après le mariage pour tous, le gouvernement est réticent à réamorcer un débat de société. Des propositions de loi oubliées, c’est assez fréquent », appuie Adeline Toullier, responsable juridique à Aides, une des associations opposées au texte, notamment parce qu’il introduit la pénalisation des clients de prostituées.

Ainsi, la proposition de loi déposée par des députés socialistes et portée par le ministère des Droits des femmes serait promise à une mort certaine… Voté à une franche majorité en décembre 2013 à l’Assemblée nationale, le texte devait initialement être examiné au Sénat avant l’été. Sauf qu’on n’en trouve pas trace à l’agenda.

La suite dans Causette #47.

Publié le 24 Juin 2014
Auteur : Julia Pascual | Photo : Gilles Rigoulet / Urba images
2317 vues | 0 commentaire

Déposez votre commentaire
J'aime Causette