Spectacles Publié le 18 Juin 2014 par Isabelle Motrot

Pour vous, Madame ! 18/06/14

blog post image

Théâtre

Elles sont deux sur scène, mais elles sont des milliers en coulisse. Deux femmes, deux comédiennes, incarnent toutes celles que la pub –la réclame !- a caricaturées pendant un siècle, et aussi toutes celles, discrètes, qui ont écrit aux courriers du cœur de leur magazine préférés. La bonne épouse, la mère dévouée, la maitresse empressée. Elles sont toutes là.

 

Construit comme un patchwork magnifique, sur lequel on ne compte pas les heures passées, le spectacle est nourri de la lecture attentive de journaux féminins de 1950 à nos jours. Avec des extraits de courrier du cœur, des textes de réclames, des paroles de chansons (mais oui, elles chantent !) les deux comédiennes nous font parcourir l’histoire de la condition de la femme pendant 60 ans, et surtout l’évolution de son image. Et on vient de loin ! On se le rappelle entre deux éclats de rire.

 

Spectacle subtilement engagé, « Courrier du cœur » a choisi l’humour comme arme de guerre. Les textes sont souvent hilarants, et les deux actrices ont le sens de la comédie, tenant le rythme impeccablement, sous couvert de fantaisie. Mais ce qui fait tout le sel de la pièce, ce sont les contrastes. Quelques brusques passages du sourire à l’émotion nous cueillent à l’improviste. Comment parler des femmes sans évoquer les larmes, les destins gâchés, les envols brisés ? Mais à peine la gorge se serre-t-elle que déjà, Anne Trémolières et Isabelle Destombes nous entrainent vers un autre morceau du patchwork, un bout de colère, un fragment d’espoir, et on est reparti, sourire aux lèvres.

 

 

 

 

 

Publié le 18 Juin 2014
Auteur : Isabelle Motrot
7142 vues | 0 commentaire

Déposez votre commentaire
J'aime Causette