Images Publié le 04 Juin 2014 par Carine Roy

L’Europe aux mille et un visages 08/06/2014

blog post image

Le photographe Uwe Ommer et la journaliste Régine Feldgen ont sillonné le continent pour dresser le portrait de centaines de familles. Le résultat : un livre et une exposition itinérante, un travail à la fois artistique, sociologique et politique.

Tout a commencé le soir du 31 décembre 1995 dans un restaurant chinois, à Paris. Le photographe allemand Uwe Ommer a un peu trop bu. Les conversations de ses voisins - ici une famille d'Asiatiques très calmes, là des Français très bruyants - lui ont donné l'idée d'un projet fou : faire le tour du monde et photographier mille familles dans leur environnement quotidien. Ses amis croient alors à une blague... Dix-huit ans et des milliers de clichés plus tard, Uwe a réalisé « sa bonne résolution du réveillon de 1995 », dit-il, amusé. Après la publication du plus « grand album de famille » du monde, 1 000 Families, Uwe Ommer a continué son travail avec la même fascination et s'est intéressé à l'Europe et à la relation entre parents et ados. Au volant d'une grosse Volvo, il a repris la route avec la journaliste Régine Feldgen, parcouru quarante pays d'Europe afin de dresser le portrait - en images et en questions - de près de 267 familles avec 458 adolescents. « Regardons-nous un peu, nous sommes tous pareils. Nous avons les mêmes soucis, les mêmes joies et les mêmes préoccupations pour l'avenir de nos enfants, déclare Uwe. Le but de ce projet est de dire : faisons connaissance avec nos voisins européens, découvrons ce qu'ils pensent. C'est pour cela que les photos sont en grand format et que les expositions sont en plein air et gratuites. »

 

Les interviews, réalisées par Régine, parents et enfants séparés pour une plus grande liberté de parole, traitent de l'écologie, de l'avenir, de l'Union européenne (UE)... Ce projet artistique est aussi sociologique et politique : c'est un instantané de l'Europe, où les niveaux de vie divergent de façon stupéfiante. Prenons l'exemple de Marge et d'Aliis, sa fille de 15 ans, qui vivent sur une île d'Estonie. Sur les photos (page de gauche), elles arborent fièrement la même jupe colorée faite maison, comme toutes les habitantes de l'île de Kihnu. Celle-ci est peuplée de femmes qui circulent en side-car pendant que les hommes, pêcheurs, sont en mer. Marge déclare : « Rien n'a changé depuis que l'Estonie a rejoint l'UE, sauf les prix depuis que nous sommes passés à l'euro, en 2011. [...] L'écologie ? Ce sont les Chinois qui polluent ! » Aliis affirme, de son côté : « L'écologie ne m'intéresse pas tellement. Je ne sais pas quoi faire. Nous mangeons très sain... Nous avons un potager et des poules... J'ai visité l'Italie avec l'école, j'ai bien aimé, mais je n'aimerais pas y habiter ! » Le témoignage du jeune Italien Olmo, âgé de 19 ans (ci-dessus, à droite, avec sa soeur, Teresa ; ses parents sont sur la photo de gauche), semble lui répondre : « Nous sommes un pays démocratique, mais les règles ne sont pas appliquées, c'est pourquoi nous avons envie de quitter l'Italie. Je me sens plus européen qu'italien. » Régine Feldgen nous confie : « Lors des expositions, c'est émouvant d'entendre les ados découvrir leurs homologues européens, ils rient, débattent, se reconnaissent... » Uwe et Régine ont organisé de nombreuses expositions en Italie, en Autriche, en Allemagne et en France ; leur but, maintenant, est de présenter ce travail aux autres pays européens !

 

Exposition « L’Europe, c’est nous ! »,
jusqu’au 1er juin au parc de la Pépinière,
à Nancy, et jusqu’au 13 juin à l’Insa de Lyon.
Entrée libre.
Livre de photos « Familles d’ados »,
d’Uwe Ommer et Régine Feldgen.
Éd. de La Martinière, 312 pages, 20 euros.
Pour en savoir plus :
www.1000families.eu/teens

Publié le 04 Juin 2014
Auteur : Carine Roy | Photo : Uwe Ommer
6229 vues | 0 commentaire

Déposez votre commentaire
J'aime Causette