On nous prend pour des quiches Publié le 04 Juin 2014 par Audrey Lebel

Loi sur les violences domestiques au Liban : c’ est une blague ou quoi ? 30/05/2014

blog post image

« J’espère que, après nous avoir si copieusement agressés, les associations de défense des droits des femmes s’empresseront de proposer une loi contre les violences faites aux hommes. » C’est ce qu’a lancé, hilare, le député libanais Ali Ammar lors du vote, le 1er avril dernier, d’un projet de loi visant à protéger les femmes contre les violences conjugales. Rire général de l’Assemblée. C’est vrai que demander de protéger les femmes à qui on fiche de sacrées raclées a de quoi faire marrer ! À tel point que le contenu de ce projet de loi a été vidé de son sens. Les députés ont jugé bon de supprimer l’article relatif au viol conjugal et d’ajouter à la place le concept de « droits conjugaux ». Ils ont modifié le titre du texte, qui devient « Lutte contre les violences domestiques ». Le projet, qui traînait depuis 2007, avait été inscrit à l’ordre du jour du Parlement sous la pression de la rue après une manifestation, le 8 mars dernier, de quatre mille Libanais-es, à l’initiative de l’association Kafa (« assez »). Il a finalement été adopté après quelques minutes de débat. On attend toujours de savoir s’il s’agit d’un poisson d’avril.

Publié le 04 Juin 2014
Auteur : Audrey Lebel | Photo : Morpheen (illustrations)
6318 vues | 0 commentaire

Déposez votre commentaire
J'aime Causette